Vittel, ou la guerre de l’eau

Publiée par Le Parisien

publié le 9 juin 2018 - durée 2:01 - catégorie : actu

mots clés de l'article : eau , eau potable , nappes phréatiques , rub:societe , vittel , src:le-parisien , Nestlé Waters , dep:88

La nappe phréatique de Vittel, exploitée par Nestlé, menace de s’assécher. La ville prévoit de capter son eau potable ailleurs.

Sous les douces pentes des Vosges l’eau qui dort est l’enjeu de batailles enragées. Dans les sous-sols des jolis villages de Contrexéville, Vittel et Bulgnéville, la nappe phréatique accuse un déficit de 800 000 m² par an. « La faute à Nestlé waters, la marque derrière Vittel, Hépar, Contrex, etc. ! », selon Jean-François Fleck président de Vosges Nature environnement. L’ancien élu au conseil régional de Lorraine, désormais intégré dans l’ensemble grand Est, surveille le niveau des eaux souterraines depuis 1975. Or ce niveau a déjà baissé de 10 m. Retrouvez l’info en temps réel avec Le Parisien : >> http://www.leparisien.fr/#xtor=AL-1481423430