sports mercredi 13 mai 2020

Tour de France : l’équipe israélienne "Start-up nation" reprend l’entraînement extérieur

image description

Avant d’enfourcher leurs vélos, ils vérifient leur température : les coureurs de "Start-up nation", la première équipe israélienne à participer au Tour de France, ont repris cette semaine l’entraînement extérieur, alors que la pandémie de Covid-19 a mis les coureurs à l’arrêt en Europe.

Maillot bleu sur le dos, une douzaine de cyclistes de l'équipe, financée notamment par le milliardaire canado-israélien Sylvan Adams, arpentent depuis mardi et pour trois jours les routes du nord d'Israël et ont établi un camp d'entraînement à Beit Hillel, à quelques kilomètres au sud du plateau du Golan, occupé depuis 1967 par l'Etat hébreu.

S'ils ne portent pas de masques de protection lorsqu'ils pédalent, ils doivent en porter un sur le camp, où la distanciation physique est de mise et où toutes les réunions se tiennent en extérieur, a constaté un photographe de l'AFP qui a suivi l'entraînement.

"Il a été possible d'organiser l'entraînement seulement après que les autorités sanitaires ont levé les restrictions, qui existent toujours dans la plupart des pays européens et empêchent les équipes de s'entraîner correctement en vue d'une reprise de la saison", a indiqué mercredi l'équipe estimant être la première à reprendre l'entraînement.

Israël, qui a officiellement enregistré 16.539 cas de personnes contaminées par le virus dont 262 décès, a supprimé complètement début mai les restrictions de mouvement. Les restrictions concernant les rassemblements pourraient être totalement abolies mi-juin si la pandémie continue à être sous contrôle, mais l'exigence d'observer deux mètres entre chaque personne et l'obligation de porter un masque pourraient être maintenues, ont indiqué les autorités.

La France sort de son côté progressivement du confinement. Le Tour de France, qui se déroule traditionnellement en juillet, a été reporté au 29 août, jusqu'au 20 septembre.

En attendant que soient de nouveau autorisés les entraînements en Europe, l'équipe israélienne a repris les sprints et grimpé mercredi le mont Hermon (2.814 mètres), sur le Golan occupé.

S'entraîner en équipe "permet d'atteindre des niveaux inatteignables autrement", se félicite Guy Niv, cycliste qui avait terminé en 71e place au Tour des Alpes en 2018.

"Je n'ai jamais vu autant de motivation lors d'un entraînement", raconte Aviad Izrael, entraîneur. "Les coureurs sont fous de joie. J'imagine que c'est normal après deux mois de confinement dû au coronavirus".

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité
Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis