Championnat d’Europe et d’Afrique - Roma 2015 youth

Ski nautique - Laura Martin Champetier et Lindsay Bordier font briller La Réunion

Photos D.R.

Si les jeunes sportifs réunionnais se sont montrés performants à domicile pour les Jeux des Iles, Laura Martin Champetier et Lindsay Bordier ont pour leur part flirté avec le plus haut niveau européen, lors du championnat d’Europe des "jeunes" qui s’est déroulé à Rome du 4 au 9 août. Lindsay Bordier qui relevait d’une blessure handicapante au dos a réussi à s’imposer comme vice-champion d’Europe en "figures" et Laura Martin Champetier, qui a repris la compétition après une ligamentoplastie du genou, a raflé la médaille de bronze en slalom sa discipline de prédilection, tout en obtenant une remarquable sixième place en combiné.

Pour les champions réunionnais de ski nautique licenciés au club de Saint-Paul, le début de saison 2015 s’est avéré épineux du fait de blessures plus ou moins graves. Ainsi, fin 2014, Laura Martin Champetier qui aurait pu participer aux championnats du monde au Pérou (janvier 2015) a été contrainte de remiser ses ambitions du fait d’une déchirure des ligaments croisés antérieur du genou qui a nécessité opération et rééducation…

Elle a donc attaqué la saison des compétitions estivales en étant fragilisée, ce qui n’a pas entamé sa détermination. Lindsay Bordier pour sa part attaquait la saison le palonnier entre les dents après une solide préparation à La Réunion et en Floride, surclassé et sélectionné par la FFSNW pour concourir aux Championnats du Monde des moins 21 ans à Sesena (Espagne) du 3 au 7 juillet 2015. Malheureusement, fin juin, Lindsay nous expliquait : "Je me suis blessé au dos la semaine dernière, lors d’un entraînement aux Etats-Unis, ce qui ne m’a bien sûr pas aidé à être au top de ma forme et de mon niveau.

Ayant reçu la sélection il y a deux semaine pour participer en figures à la compétitions des adultes, le challenge était d’aller en finale et de tenter le podium. J’ai réussi aux éliminatoires à me qualifier en prenant la quatrième place avec un score à 8570 points, derrière trois compétiteurs âgés de plus de 19 ans, malgré mon dos qui me faisait souffrir fort. En finale, j’ai moyennement skié (7760 points) avec encore une fois une forte douleur qui m’a gêné. Cela m’a fait terminer à la 7ème place…"
Lindsay pensait reprendre l’entraînement et s’engager pour les championnats de France à Esy-sur-Eure (les 1er et 2 août), mais la baraka n’était pas au rendez-vous : "Après un break de 15 jours pour soigner mon dos, j’ai fait une chute en saut à plus de 40 mètres sur le dos, et me suis donc reblessé. Je n’ai pas pu participer aux championnats de France, car il m’était impossible de skier sans compromettre ma participation aux championnats d’Europe…"

Dans le même temps Laura obtenait le bronze en slalom et une belle cinquième place en combiné, signe de ce qu’elle ne donne pas sa part aux chiens en figures et en saut, en dépit de quelques frayeurs à l’entraînement.
Nos deux champions ont donc franchi le Rubicon quelques jours plus tard pour s’en aller skier à Rome, sur l’extraordinaire site dit du "Parco del Tevere extreme", un double plan d’eau artificiel inscrit au creux d’une boucle du Tibre, à 30 km de Rome, sur le tracé de l’une des antiques voies de la cité la via Tiberina.

Rome, cité éternelle, sait mettre en scène les grands événements sportifs qu’elle abrite, ainsi la cérémonie d’ouverture s’est-elle déroulée au centre de la cité des César, les compétiteurs ont défilé sur l’antique Ponte Milvio (construit tout à fait en passant en 110 avant), et l’ouverture officielle a eu lieu sur le spectaculaire Stade des marbres, sous le regard de pierre des 64 statues colossales qui dominent les gradins ; 59 allégories pour autant de disciplines sportives au nombre desquelles ne figure pas le ski nautique d’ailleurs.

Le stade ayant été inauguré en 1932, il renvoie plus à Cinecittà qu’aux monuments authentiques du foro italico, mais constitue un décor monumental finalement approprié du fait de sa proximité avec le stade Olympique. C’est donc sur ce site, dans ce décor de peplum que nos champions ont reçu leurs récompenses à l’issue de la compétition, et ce n’est que justice, car finalement, ils ont été héroïques.

Lindsay Bordier, toujours soufrant, raconte modestement son aventure : "J’ai finalement skié vendredi en me qualifiant pour les finales avec 8130 points, puis terminé vice-champion d’Europe à 70 points de la première place avec 8430 points. Dans les conditions orageuse très intenses survenues au moment où je skiais et avec le pilote qui n’a pas augmenté la vitesse lorsque je l’ai demandé, je suis plutôt satisfait du résultat, car tout les spectateurs pensaient que je serais couché dans l’eau par les rafales de vent et la pluie. J’ai dû ralentir un peu mais j’ai tenu bon…" Selon le champion sait-paulois, "les dernières douleurs disparaissent doucement" et il espère apporter d’autres bon résultats à La Réunion d’ici la fin de la saison.

Quant à Laura Martin Champetier, elle a haussé son niveau en slalom en montant sur la troisième marche d’un podium plus disputé que celui des championnats de France, et obtenu la sixième place en combiné, montrant ainsi qu’elle avait retrouvé tout son potentiel.

Philippe Le Claire Pour Imaz Press Réunion

mots clés de l'article : sports , eau , médailles , championnats , Sports , ski nautique , Lindsay Bordier , A la Une , Laura Martin Champetier

météo

DIM 22 SEPT

saint Maurice

20° 26°

saint-denis

les prévisions de la semaine

Résultats foot fournis par www.FootenDirect.com

Résultats en direct fournis par FootenDirect.com