Une adolescente au sommet du podium

Oriane Bertone, 14 ans, double championne du monde d’escalade

photo RB imaz Press Réunion

Elle est adolescente et cumule les médailles : Oriane Bertone fait la fierté des Réunionnais grâce à son palmarès impressionnant à seulement 14 ans. Derniers titres en date, et pas des moindres : championne du monde difficulté, championne du monde blocs. C’est donc avec deux nouvelles médailles d’or autour du cou qu’elle rentre au pays. Mais elle n’y restera pas longtemps, puisque les Championnats d’Europe jeunes l’attendent en Italie dans deux semaines. Un sacré planning pour une adolescente qui a aussi d’autres projets professionnels en tête. Autres passe-temps, études, famille... Oriane Bertone nous raconte son quotidien. (Photos d’illustration rb/www.ipreunion.com)

Sportivement, on connaît bien Oriane Bertone. Impossible de passer à côté de ce nom dans le monde de l'escalade. Mais qui est vraiment cette jeune fille qui cumule les victoires aux différents championnats d'escalade ? A quoi ressemblent ses semaines, rythmées par les entraînements intensifs ? Car Oriane Bertone ce n'est pas que l'escalade, et entre les épisodes de grimpe, il faut savoir décompresser un peu, en famille, entre amis ou lors d'une simple balade en nature.

Sportive et studieuse

C'est simple, Oriane le dit elle-même, elle arrive "à tout faire", "sans vraiment comprendre comment d'ailleurs", nous dit-elle. Si les entraînements occupent la majeure partie de son temps, elle n'oublie pas ses études pour autant. "Je suis des cours par correspondance", nous explique l'adolescente. "C'est plus facile étant donné tous les déplacements que l'on fait avec ma famille pour les compétitions."

L'année dernière, elle a bénéficié comme sa soeur jumelle Margot, elle aussi grimpeuse, d'un aménagement lui permettant de valider la fin du collège uniquement grâce au contrôle continu, sans passer par la case brevet puisqu'elle était en voyage pour une compétition au moment de l'examen. Aujourd'hui en seconde, elle travaille quand elle a "le temps", ce qui n'est pas toujours gagné… "C'est encore plus dur dans un pays étranger parce qu'on perd ses repères. J'arrive mieux à étudier quand je rentre à La Réunion."

Modeste, Oriane nous explique qu'elle arrive quand même à maintenir le cap niveau notes. Elle avoue à demi-mot qu'elle a 17 de moyenne générale... Sportive et brillante, donc. Et ce qui lui plaît le plus c'est bien le français, sa matière préférée. "En maths, j'ai du mal par contre…"

Un emploi du temps chargé

Le français pourrait d'ailleurs faire partie de ses pistes professionnelles plus tard… Car si Oriane est une championne de l'escalade, elle n'envisage pas pour autant d'en faire son métier pour l'instant. "J'ai quelques idées en tête… j'aimerais bien être professeure de français, ou bien kinésithérapeute-ostéopathe dans le milieu sportif."

Le sport ne quitte donc pas tout à faire ses projets futurs, normal : "l'escalade me prend tout mon temps", admet la jeune championne. Ce qui ne l'empêche pas pour autant de s'adonner à d'autres passions… mais toujours en extérieur. "Ça peut paraître étrange mais j'adore pêcher… surtout à La Réunion. Sinon quand je suis ailleurs ou en métropole, j'aime bien les balades en forêts et la cueillette de fruits et de champignons."

Et quand elle n'est pas en pleine nature, Oriane prend quand même le temps de voir ses amis. "J'ai de la chance, mes amis sont quasiment tous des grimpeurs dans mon club d'escalade, donc je les vois tout le temps, pendant les entraînements ou en compétition."

L'adolescente admet qu'elle ne sort "pas très souvent" mais elle prend quand même le temps de profiter de sa jeunesse, se promener, aller au cinéma, écouter de la musique… c'est important. La musique fait d'ailleurs partie intégrante de sa préparation aux compétitions. "J'écoute des titres très rythmés, avec beaucoup d'instruments, ça permet de mieux m'isoler et me concentrer avant de grimper." Exemple parmi ses artistes phares : Imagine Dragons. Une valeur pop sûre pour se remplir la tête de musique avant l'effort physique.

Un jour aux JO ?

A chaque compétition, c'est la même chose, Oriane Bertone essaie d'y aller en famille. Ses parents, professeurs, n'ont pas toujours les moyens de l'accompagner. Son petit frère Max et sa jumelle Margot la suivent également. Margot fait toujours de l'escalade en compétition. "Hélas, elle n'est pas parvenue à se qualifier cette année", explique Oriane, malgré tout fière de sa soeur.

Soeur de 1 mètre 76 qu'elle rattrape petit à petit, centimètre par centimètre. Car si 20 centimètres séparaient auparavant les jumelles, la différence se gomme. "Je mesure 1 mètre 60 maintenant" nous dit Oriane, qui estime que sa croissance n'est pas terminée et qu'elle peut grandir encore un peu.

Toujours est-il que le palmarès d'Oriane, lui, pousse vite. Prochaine compétition : l'Italie à nouveau pour les Championnats d'Europe blocs. Un retour aux sources pour cette fille de sportif italien. Ensuite elle ira en Russie pour les Championnats d'Europe difficulté. Quand est-ce que ce rythme effréné prendra fin ? Oriane Bertone n'en sait rien, une chose est sûre, elle a un rêve : participer aux Jeux olympiques de 2024.

mm / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : sports , escalade , difficulté , bloc , Sports , actualités de la réunion , Actus Reunion , Oriane Bertone , Championne du monde

météo

JEU 21 NOV

Présentation Marie

23° 30°

saint-denis

les prévisions de la semaine

Résultats foot fournis par www.FootenDirect.com

Résultats en direct fournis par FootenDirect.com