théâtre
0

Aglaé

Aglaé a six ans, aujourd’hui c’est la rentrée des classes, elle retrouve ses amis. Chacun arrive avec son nouveau cartable et raconte ses vacances.

Aglaé, elle, n’est pas partie, elle est restée chez elle car sa maman n’a pas assez d’argent, alors elle a accumulé des rêves et mille et une questions.

Ses questions l’amènent de l’autre côté de la télévision pour rencontrer le dahu, qui va lui apprendre à devenir une petite fille libre. Aglaé veut changer la face du monde et réécrire les contes de fées. Aglaé, c’est la justicière, celle qui voudrait redresser le monde quand il est tout penché, tordu. Cogiter c’est se battre. Même pas peur. Ecraser les fourmis pour voir le jus, aller chasser les dragons, écouter les blagues du dahu. Aimer par-dessus tous les dictionnaires, agacer les garçons. Déchirer les robes de princesses. Oui, tout cela, c’est possible... Elle veut voir les merveilles et les non merveilles du monde aussi. Parce qu’il y en a. Le monde aussi a ses croûtes aux genoux.