projection
0

Psychose

Ce film d’Hitchcock surprend toujours par sa modernité, son audace formelle (certains plans incroyables pour 1960), et les pathologies qu’il met en scène. A ses débuts en salle, la porte était fermée aux retardataires et il était interdit d’en parler à ses amis qui ne l’avaient pas vu, tant l’expérience visuelle est intense. Le raconter serait un crime selon le cinéaste. Tant de curiosités autour de ce film, qui nous ont donné l’envie de le partager avec vous.

Synopsis :

Marion Crane en a assez de ne pouvoir mener sa vie comme elle l’entend. Son travail ne la passionne plus, son amant ne peut l’épouser car il doit verser une énorme pension alimentaire le laissant sans le sou... Mais un beau jour, son patron lui demande de déposer 40 000 dollars à la banque. La tentation est trop grande, et Marion s’enfuit avec l’argent.

Très vite la panique commence à se faire sentir. Partagée entre l’angoisse de se faire prendre et l’excitation de mener une nouvelle vie, Marion roule vers une destination qu’elle n’atteindra jamais. La pluie est battante, la jeune femme s’arrête près d’un motel, tenu par un sympathique gérant nommé Norman Bates, mais qui doit supporter le caractère possessif de sa mère.

Après un copieux repas avec Norman, Marion prend toutes ses précautions afin de dissimuler l’argent. Pour se délasser de cette journée, elle prend une douche...