musique
0

Sax Machine

Révélation Hip-Hop Jazz, Sax Machine est un retour vers le futur de la « Great Black Music » : Hard-Bop, Afro-Beat, Deep Funk ou Hip-Hop Psyché viennent se collisionner pour former un alliage inédit et imparable !

Sax Machine est une formule alchimique imaginée par le talentueux saxophoniste / beatmaker Guillaume Sené et le tromboniste volcanique Pierre Dandin pour transformer l’art de l’improvisation en un groove cuivré et envoûtant mis en boucle par les loopers et machines.

RacecaR, rappeur de Chicago dans le plus pur style Native Tongue de la Côte Est, qui a collaboré avec Slim Kid Tre de The Pharcyde, Speech de Arrested Developpment ou plus récemment Soulsquare (DJ Atom de C2C), vient mettre le feu à la scène en prouvant qu’intelligence, positivité et classe peuvent réanimer le hip-hop !

Sax Machine revient avec son deuxième opus « Bubbling », un album de 11 titres qui va droit au but. Les boucles de cuivres augmentés construisent l’assise rythmique sur laquelle RacecaR vient poser son flow avec le groove d’un chat retombant toujours sur ses pattes. Un album fédérateur, frais et résolument cuivré, lourd et subtil, syncopé et mélodique, ponctué d’invités de choix, comme Mattic (Wax Tailor) ou encore Raashan Ahmad (The Crown City Rockers).



Racecar
MC

Originaire de Chicago (USA), RacecaR commence à rapper dès la fin des années 1980. Après avoir passé plus de 20 ans à enregistrer et se produire aux Etats-Unis (notamment avec Slim Kid Tre de The Pharcyde ou encore Speech de Arrested Development), il s’installe à Paris (France) pour y développer une toute nouvelle vie musicale. Il participe à de nombreuses performances scéniques et intervient lors de collaborations acclamées avec des producteurs et des beatmakers tels que DJ Atom de C2C, Asagaya, Blanka, DJ Suspect & Doc TMK, ICBM, Lawkyz, Mattic, Son Of A Pitch, et des groupes et des artistes tels qu’Afro Latin Vintage Orchestra, Dafuniks, Soul Square, Taiwan MC...

Guillaume Sené
Saxophones, beatmaking

Bercé par les vinyls de ses parents, de Miles Davis à Jimi Hendrix, en passant par Erik Satie, il débute son apprentissage musical sans passer par le cursus classique du conservatoire, puis se formera au jazz sous l’enseignement de Jean-Philippe Lavergne, Pascal Salmon et Guillaume Saint-James. Il jouera et enregistrera aux côtés d’artistes tels que Buffalo Kawongolo (Fela Kuti, Lee Scratch Perry), Karl W Davis, Sergent Garcia, Ze Big Band (Maurey Richard, Ricky Ford), Barbaro Teuntor Garcia (P18, Sierra Maestra, Buena Vista Social Club), Nino Danger Escalantes (Compae Segundo), Vincent Aubert (Alpha Blondy, C2C), Benjamin Belloir (Electro Deluxe Big Band) ou encore Matthieu Tarot (Jim Murple Memorial).

Pierre Dandin
Trombone, conques

Très jeune, il fait la découverte du trombone, instrument « magique » qui le fascine. Tout terrain, curieux, il prend plaisir à participer à la création de nombreux projets (Tumbao Na’ma/Dam Fonk/Monty Picon…). Il complète sa formation classique (médaillé d’or de Conservatoire) par des masters-class à travers le monde. Ce goût pour les musiques de divers horizons et le mélange des genres l’a conduit à intégrer des groupes tels que Sergent Garcia, Karl W Davis, Mix City… Aujourd’hui il continue sa route dans le monde entier, évolue dans de nombreux projets et participe à l’enregistrement d’un titre de l’album de George Clinton and the Parliament Funkadelic.