musique
0

La Fille De Madame Angot

« L’Ensemble Instrumental de Bourbon », orchestre symphonique constitué principalement de musiciens amateurs dirigés par Michel Amadieu, nous propose après la Belle Hélène d’Offenbach et son hommage à Claude Debussy, un programme « musiques du 19ème siècle en France et en Allemagne.

Après la peu connue, mais somptueuse ouverture de l’opéra d’Edouard Lalo « le Roi d’Ys » , Eva Tasmadjan, violon solo de l’orchestre régional de la Réunion et professeur au Conservatoire de la Région Réunion, interprétera le très Romantique concerto de Max Bruch, compositeur allemand dans la lignée de Brahms et Schuman.

En seconde partie les choeurs « Résonances" dirigé par Valérie Galdin et « Voix de Bourbon », dirigé par Christian Lucot ainsi qu’un panel de chanteurs lyriques locaux et métropolitains se joindront à l’orchestre pour nous proposer en avant première de sa représentation intégrale, de larges extraits en version concert de l’opéra-comique de Charles Lecocq« La fille de Madame Angot », ouvrage lyrique majeur parodiant le chaos politique régnant en France lors du « directoire « en 1791 après la révolution française.