musique
0

Cirk an Cirk

UNE CORÉALISATION LE SÉCHOIR ET MARKOTAZ

La description officielle :

Temps de diffusion alliant cirque et musique, Cirk an Cirk est une expérience innovante au cœur des territoires particulièrement enclavés que sont les trois cirques naturels de La Réunion. Ce projet est soutenu par le Ministère de la Culture dans le cadre du Plan « Culture près de chez vous » et coréalisé avec l’Association Markotaz.


Salazie est la première étape, suivront Mafate et Cilaos courant 2019

Au programme :

11h30 - Horizon
De Chloé Moglia

Quelque part entre la chorégraphie et le numéro de trapéziste, cette performance silencieuse en altitude et en plein air hypnotise autant qu’elle impressionne. A bien des égards, le cirque est l’art du corps en danger. Ce danger concret, immédiat, d’avoir le sol à plusieurs mètres sous ses pieds quand on ne tient que d’une main la perche qui nous retient. Cette suspension est le point de départ du travail de Chloé Moglia, trapéziste hors-norme, qui dans Horizon explore le paradoxe du lâcher-prise en situation extrême dans une chorégraphie aérienne vertigineuse. Hissée en haut d’une longue perche courbe et fixe, elle déploie ses évolutions patientes avec une fluidité surnaturelle, à la recherche d’équilibres impensables et d’une clarté de geste qui relève, dans sa position, de la prouesse technique et athlétique. Trouver la grâce dans la difficulté, l’inspiration dans le danger, s’arracher au sol dans une quête perpétuelle de légèreté et de beauté : Chloé Moglia hisse le pavillon de Total Danse dans cette performance inaugurale de haut vol !

Texte de présentation : Téat


13h30 - Chorale de l’école de musique


14h00 - Tapkal
Ethno rock

L’île de La Réunion. Le Cirque de Cilaos. Ilet à Cordes, village du bout du monde... Nous sommes en territoire inconnu, sauvage, mystique... Ce territoire c’est la forêt Tapcal, le territoire des esprits. C’est là-bas qu’Ananda Devi et les autres membres du groupe prennent leur origine, leur force. Comme un refuge, chargé des énergies et de la fureur d’un monde que l’on parcourt pour retrouver son essence.

La musique de Tapkal raconte ce monde. Déployant ses branches, coupant ses racines pour mieux les ancrer vers de nouveaux horizons, Tapkal est l’arbre caché dans la forêt, l’arbre qui dévoile la forêt.

Leur répertoire se développe dans un style volontairement épuré et très singulier, qui mêle sonorités traditionnelles et bases rythmiques rock. Autour d’influences déclarées aussi diverses que Lhasa ou Rokia Traoré, nous avons parfois l’impression de plonger dans le studio d’une petite soeur de PJ Harvey qui aurait grandi dans l’océan indien.

Présentation : Léspas



15h30 - Zanmari Baré
Poète maloya Auteur et compositeur patient, sensible et engagé, Zanmari Baré s’inscrit dans la lignée artistique et politique du grand Danyèl Waro, dont il fait figure d’héritier naturel (ils ont d’ailleurs le même label, Cobalt) : l’exigence de son écriture, son amour de la poésie et la qualité de son interprétation en font l’un des plus sérieux espoirs de la musique réunionnaise. Il se distingue cependant de son aîné par la douceur de ses chansons et de sa voix très juste, là où Waro cultive un maloya plus énergique et joue d’un chant plus souvent accidenté, moins précis, quoique peut-être plus libre.