musique
0

Annie Darancourt, Gérald Coupama et Patrick Sida

Une guitare, deux voix. Pour cette soirée de haut vol, notre complice Bernadette Ladauge nous offre une nuit sur le bout de la langue — la langue créole : un génial vivier d’images, où Jean Albany puisait ses textes évocateurs, et que les auteurs et diseurs Annie Darencourt et Gérald Coupama continuent aujourd’hui d’enrichir de nouvelles histoires et de nouveaux poèmes.

Une soirée atypique exceptionnelle pour entendre dire la poésie du créole accompagnée par les notes claires de Patrick Sida. La finesse et la sensibilité de ce guitariste classique formeront un écrin de choix où lover les phrases et les fulgurances d’un art vernaculaire réunionnais qui n’est pas le fonnkèr, mais qui vibre en nos cœurs avec la même puissance.

Texte de présentation : Téat