magazine
1

Total Danse 2019

Le festival Total danse revient du 8 au 23 novembre. Danse classique ou contemporaine, Hip Hop, nouveau cirque… 12 spectacles différents, 6 pays représentés, 3 créations de chorégraphes réunionnais, dont 2 présentées pour la première fois dans l’île, une expo, et Yoann Bourgeois avec Fugue Trampoline en accès libre sur le parvis du TÉAT Champ Fleuri. Venez vivre des moments magiques de poésie, de performances, de prouesses techniques et de chocs esthétiques !


Zoom By l’Azenda



Programme


Yoann Bourgeois CCN2 - Fugue / Trampoline
Centre chorégraphique national de Grenoble
Vendredi 08 & Samedi 09 à 19h00 & 19h30 sur le Parvis du TÉAT Champ Fleuri - Gratuit

Hypnotique, poétique, émouvant et beau, l’une des œuvres emblématiques de notre jeune siècle.

Elle a fait le tour du monde, inspiré des millions de spectateurs sur scène, dans la rue, à la télévision ou sur internet, où certains fans ont publié des vidéos où elle s’enchaîne pendant 10 heures : la Fugue / Trampoline de Yoann Bourgeois est l’une des œuvres emblématiques de notre jeune siècle.

Pourtant, comme souvent le génie, ça paraît simple : un escalier, un trampoline invisible, la musique de Philip Glass, et une rêverie en suspension où l’on suit les flottements d’un homme qui tente de gravir les marches, s’en laisse tomber, et rebondit.

Hypnotique, poétique, émouvant et beau, ce travail parfait s’inscrit dans les recherches d’un artiste majeur de la suspension, de l’illusion et du mouvement, à découvrir également dans un autre format avec Celui qui tombe.


Yoann Bourgeois CCN2 - Celui qui tombe
Centre chorégraphique national de Grenoble
Vendredi 08 & Samedi 09 à 20h00 au TÉAT Champ Fleuri - 17€/33€

Yoann Bourgeois place six interprètes sur un plateau en rotation. Une pièce superbe qui exploite toutes les possibilités de son ingénieux et spectaculaire dispositif.

Puissance visuelle et force centripète pourraient être les maîtres-mots de ce spectacle tournoyant où Yoann Bourgeois place six interprètes sur un plateau en rotation.

Mêlant avec une grande fluidité la prouesse du cirque aux tensions dramatiques du théâtre, il raconte la course en avant et les interactions entre trois hommes et trois femmes.

À mesure que le plateau tourne de plus en plus vite ou qu’il se penche comme un radeau en perdition, le péril grandit, et cette humanité miniature doit perpétuellement choisir entre sauver sa peau et l’appartenance au groupe.

Image du collectif comme planche de salut pour l’homme étourdi par la vitesse du monde, cette pièce superbe exploite toutes les possibilités de son ingénieux et spectaculaire dispositif.


Hocus Pocus
Cie Philippe Saire
Mercredi 13 à 19h00 au Théâtre du Grand Marché - 10€/19€
Samedi 16 à 19h00 au Théâtre de Pierrefonds- 10€/19€

Ici, tout semble sortir par magie du fond d’un chapeau de magicien ! Personnages étranges, figures acrobatiques, effets d’optique : dans cette pièce ultra visuelle et ciselée, l’amusant, le beau et le bizarre prennent le dessus à tour de rôle

Deux néons dessinent un cadre d’où sortent partiellement deux danseurs en apesanteur dans un jeu d’ombres et de lumière qui évoque en même temps le théâtre de marionnettes et un véritable écran 3D. Hocus Pocus, formule magique du chorégraphe Philippe Saire, exploite pleinement les possibilités de cette invention pour produire des images qui déclenchent l’imaginaire, entre bizarreries visuelles et saynettes doux-rêveuses.

Ici, tout semble sortir par magie du fond d’un chapeau de magicien : une main, seule dans l’obscurité, en rencontre une autre, puis une troisième ; les bras forment un triangle poilu suspendu dans le noir... Personnages étranges, figures acrobatiques, effets d’optique : dans cette pièce ultra visuelle et ciselée, l’amusant, le beau et le bizarre prennent le dessus à tour de rôle. Hocus Pocus est d’ailleurs, qualité d’importance, l’une des rares œuvres de danse contemporaine accessible au jeune public. Bienvenue à tous (dès 7 ans) !


TO DA BONE
(La)Horde
Vendredi 15 & Samedi 16 à 19h00 au TÉAT Champ Fleuri - 15€/29€

Punk et techno, haletante et débridée, une performance hyper puissante dont le casting a été puisé directement à la source : sur Youtube par le collectif (LA)HORDE.

Ils se filment dans les parkings, au pied des immeubles, dans le gris des villes postindustrielles. Et ils dansent comme des enragés, un mélange de piétinements folkloriques cosaques, de coups et de figures presqu’aérobiques. La musique est coupante : une techno hardcore et rapide.

Eux, ce sont les héros anonymes des danses post-internet, des ados du monde entier dont la colère s’exprime sur la toile à travers de nouveaux genres-communautés, aussi multiples qu’ils peuvent être radicaux, ultra-physiques et éphémères : Hakken, Tekstyle, Shuffle, Jumpstyle...

Et ce sont ces héros que le collectif (LA)HORDE, trio génial d’iconoclastes, a voulu mettre en avant dans cette performance hyper puissante dont le casting a été puisé directement à la source : sur Youtube.

A la fois punk et techno, haletante et débridée, impressionnante, cette réflexion sur le pouvoir de révolte des jeunesses contemporaines est l’une des œuvres marquantes de la nouvelle scène européenne.


Smashed
Gandini Juggling
Vendredi 15 & Samedi 16 à 20h30 au TÉAT Champ Fleuri - 17€/33€
Mercredi 13 à 20h00 au Théâtre Luc Donat - 28€/34€

Jeu de projectiles hyper spectaculaire ! Sept hommes et deux femmes rivalisent de technique et de talent dramatique pour un hommage drôle et respectueux à Pina Bausch

Smashed, c’est la déclaration d’amour explosive d’une troupe de jongleurs superstars à la géniale chorégraphe Pina Bausch.

Dans cet enchaînement de séquences inspirées des années 30 et marquées par le style chorégraphique de miss Pina, sept hommes et deux femmes rivalisent de technique et de talent dramatique pour raconter les émotions mouvementées qui les relient.

Entre désirs et sombres secrets, leur partie de thé dérape en jeu de projectiles hyper spectaculaire. Hommage drôle et respectueux à l’une des grandes héroïnes de la danse, ce spectacle au succès international repousse les limites du lancer d’objets, du théâtre et de la chorégraphie.


Somin
Cie Danse Etik, Lino Merion, Salim "Seush"
Mardi 19 à 19h00 au Fanal à la Cité des Arts - 8€/15€
Vendredi 15 à 20h00 au Théâtre Lucet Langenier - 6€/10€

Seush, figure du hip-hop aux Comores, et Lino Merion, forgé aux battles dans l’Ouest réunionnais, racontent en mouvement leur rencontre décisive avec le krump

Des quartiers chauds de South Central et Compton à Los Angeles aux bitumes brûlants de Saint-Paul et Moroni, il existe un passage secret. Une voie magique connue seulement de quelques initiés : le krump. Cette danse hip-hop née dans le feu des 90’s a doucement fait son chemin jusque vers nos rivages pour être adoptée, dans les années 2000, par une nouvelle génération de breakers insulaires dont la révolte cherchait en même temps un exutoire et un code de conduite. Ils en étaient : Seush, figure du hip-hop aux Comores, et Lino Merion, forgé aux battles dans l’Ouest réunionnais, racontent en mouvement leur rencontre décisive avec le krump, et leur amitié marquée par sa philosophie.

Lino et Seush ont réussi dans leurs parcours respectifs à se hisser au rang des plus grands krumpers internationaux, et comme dans un aller-retour dans cette création mêlant l’intime et le spectaculaire ils lèvent un coin de voile sur l’histoire des cultures urbaines de notre zone ultramarine. Entre Réunion et Comores, le témoignage fort d’une jeunesse en conquête qui a su apprivoiser le hip-hop pour revendiquer une identité créole contemporaine.


Vacuum
Cie Philippe Saire
Mercredi 20 à 19h00 au Théâtre Canter - 10€/19€

À la frontière de la danse et des arts visuels, un poème charnel dansé dans le vide spatial

Versant adulte d’Hocus Pocus, Vacuum exploite le même dispositif que son cadet, mais dénude son tandem de danseurs pour explorer d’autres impossibilités et d’autres esthétiques. À la frontière de la danse et des arts visuels, Philippe Saire utilise ce clair-obscur pour sectionner les corps, en révéler les contours. Il fait surgir comme d’un néant des tableaux vivants où l’on croit reconnaître des toiles de la Renaissance, des instantanés photographiques, ou ses propres fantasmes.

Car ce duo abstrait, minimaliste, est un écran où le spectateur se plonge, se perd, se projette et perd peu à peu ses repères pour émerger, de l’autre côté, chargé d’images et de questions. Poème charnel dansé dans le vide spatial, Vacuum aspire l’imaginaire dans une puissante fascination !


La Fuite
Lionel Bègue
Mercredi 20 à 19h45 au Théâtre Canter - 10€/19€

Une réflexion poignante et complexe sur le vieillissement comme métamorphose.

Danseur élevé à La Réunion, Lionel Bègue poursuit depuis vingt ans un parcours riche en aventures dans le nord de la France. C’est à Dunkerque, à la Scène Nationale du Bateau Feu, qu’il a trouvé l’ancrage qui lui permet aujourd’hui d’épanouir son talent en tant que chorégraphe dans un premier solo sensible, inspiré par le mythe d’Actéon.

Condamné par Diane à se changer en cerf pour l’avoir surprise nue, Actéon, chasseur, observe sa lente métamorphose et devine la mort qui vient. Devenu gibier, il sera bientôt traqué par la meute de ses propres chiens.

De ce motif premier, Lionel Bègue tire une réflexion poignante et complexe sur le vieillissement comme métamorphose. La perte de moyens, le corps empêché : ici, les mouvements répétés et la disparition des gestes évoquent ce qui s’en va de nous avec une grande sensibilité. Et la sublime Nuit Transfigurée de Schoenberg donne à ce mouvement vital une partition baignée de mystères.

Et si diminuer n’était pas disparaître, mais changer ?


Ballet de Liaoning
La soirée des chefs-d’oeuvres
Jeudi 21 à 19h00 et les 22 & 23 à 20h00 au TÉAT Champ Fleuri - 24€/46€

Une sélection de 9 mouvements de chefs-d’œuvre européens. A ne pas rater pour tous ceux qui souhaitent découvrir l’émotion du ballet à très haut niveau.

Classique à l’état pur, le Ballet de Liaoning est l’une des écoles de danse les plus exigeantes de l’Empire Céleste. Corps flamboyant par sa jeunesse autant que par son exceptionnelle virtuosité, cet ensemble de trente- deux interprètes se lance, au cours de ce gala exceptionnel, dans un best-of virevoltant. Il s’ouvre sur l’Acte II du Lac des Cygnes et ses sublimes envolées de groupe, s’achève sur les rêves enfiévrés du Don Quichotte de Petipa, et déploie en chemin tout le génie d’une troupe entièrement dévouée à la beauté des gestes.

Une sélection de 9 mouvements où les chefs-d’œuvre européens et les créations des maîtres chinois se succèdent avec la même précision, la même grâce et la même irrésistible énergie. Un évènement qui ouvre grand l’éventail des beautés du classique, à ne pas rater pour tous ceux qui souhaitent découvrir l’émotion du ballet à très haut niveau.


Langaz
Cie Kaflow
Vendredi 22 au Fanal à la Cité des Arts à 19h00 - 10€/19€ - (1 billet = 2 spectacles, spectacle suivi de Le Cri, Cie Dyptik)
Samedi 16 au Théâtre de Pierrefonds à 20h00 - 16€

Le son de nos instruments traditionnels, matifié de son électronique, rentre dans une confrontation stylée avec les mouvements athlétiques du hip-hop !

Surprise de la rentrée ! Le son de nos instruments traditionnels, matifié de son électronique, rentre dans une confrontation stylée avec les mouvements athlétiques du hip-hop et enflamme le dernier festival Toto Total. Après le phénomène New Gravity, preuve en est une nouvelle fois que la jeune scène street réunionnaise est un point chaud de la création chorégraphique actuelle.

De retour pour une séance de rattrapage pour le festival de danse, la troupe emmenée par le jeune chorégraphe Loïc Perny, “Low”, explore les combinaisons collectives de la danse debout, le versant East Coast, méconnu et pourtant très riche du break dance. Percutant, efficace et généreux, ce spectacle donne à voir la précision et la technique irréprochables d’une nouvelle génération d’interprètes. A suivre !


Le Cri
Cie Dyptik
Vendredi 22 au Fanal à la Cité des Arts à 20h00 - 10€/19€ - (1 billet = 2 spectacles, spectacle précédé de Langaz, Cie Kaflow)
Mardi 26 au Séchoir à 19h00 - 9€/17€

Un hip-hop très contemporain, physique et direct où le besoin de dire, privé de mots, trouve un chemin dans les corps.

Il faut du courage à la compagnie Dyptik pour revendiquer Le Cri, un titre et un imaginaire écrasés par l’ombre inévitable d’Edvard Munch. Du courage et un sacré talent, car cette audace appelle un dépassement : elle demande de produire des émotions assez fortes pour exister contre cette pression. Mission accomplie sans complexes par Souhail Marchiche et Mehdi Meghari, jeune tandem chorégraphique stéphanois issu de l’école street.

Créateurs énergiques d’un hip-hop très contemporain, physique et direct, ils guident leurs jeunes interprètes dans un mouvement expressif fort où le besoin de dire, privé de mots, trouve un chemin dans les corps. Le trio se charge en énergie tendue comme une colère qui monte et reflue, et impose finalement son déferlement au plateau dans un final graphique et mémorable.


Battle de l’Ouest
Indian Ocean Tour 9ème et 10ème éditions
Samedi 23 à 17h00 au TEAT Plein Air - 5€/10€

Rencontre décisive pour une génération de b-boys et b-girls créoles tous chauffés à blanc !

Au cours des 10 dernières années, le hip-hop s’est imposé comme l’un des grands moteurs de la jeune création chorégraphique dans l’océan Indien. Didier Boutiana, Lino Merion, New Gravity, Kaflow : tous ont commencé dans la rue avant d’enflammer les planches. Tous se sont nourris de cette culture du crew, de l’auto-apprentissage et du dépassement de soi qui règne dans cette culture globale.

Une fois encore, la Battle de l’Ouest sera le champ de bataille décisif pour une génération de b-boys et b-girls créoles chauffés à blanc. Sommet spectaculaire de la mouvance break dance réunionnaise, moment d’exaltation et révélateur de talents : cette compétition est toujours un triomphe de la jeunesse et du corps conquérant.

2 en 1. Le public aura droit à la finale Océan Indien de la 9e édition (reportée l’année dernière) et à la sélection Réunion pour la 10e édition.


Infos Pratiques


En savoir plus ? C’est par
Pour réserver des places c’est par ICI
Retrouvez Total Danse sur FB ICI