> Découvrez la 5g d’orange

Découvrez la 5G d’Orange

Qu'est-ce que la 5G ?

Pourquoi la 5G ?

Chaque jour, les femmes et les hommes d’Orange sont mobilisés pour superviser, dimensionner et entretenir les réseaux existants sans pour autant oublier de déployer de nouveaux réseaux quand cela est nécessaire.

Actuellement, une croissance exponentielle des usages mobiles est observée : vous êtes de plus en plus nombreux à utiliser nos réseaux. 
Pour que votre connexion soit toujours plus fluide, sûre et efficace, nous travaillons sur le déploiement du réseau 5G car nous avons à cœur de continuer à assurer une connectivité de qualité.

Conjointement aux déploiements de la 4G qui restent prioritaires sur nos territoires, nous préparons un déploiement progressif de la 5G qui se fera en priorité dans les lieux où il y a un réel besoin. 
Pour cela, nous allons renforcer la connectivité "outdoor" des lieux très fréquentés par le public où notre réseau est très fortement sollicité.
 En complément des réseaux existants, la 5G est pour nous l’occasion de réaffirmer notre expertise de longue date dans la conception des réseaux et de leurs déploiements raisonnés, c’est-à-dire là où est le besoin.

La 5G est le réseau le plus à même d’accompagner l’évolution des usages et le développement de nouveaux services. C’est aussi un réseau beaucoup plus efficace qui répond à un enjeu de compétitivité majeur pour les entreprises tricolores qui entendent suivre le rythme de la concurrence internationale.

De façon concrète, la 5G va être déployée en 2 temps

5G logo

Amélioration significative des débits, en extérieur pour des usages courants.
Déploiement de la 5G sur des sites 4G existants des zones où le réseau est fortement sollicité.

à partir de
 
5G plus rapide

Des débits
jusqu'à 2Gbits/s en 2020

5g plus de monde

Connecté de façon
optimale

Arrivée du coeur de réseau 5G.
Un temps de réponse du réseau extrême et des performances et des qualités de service différenciées (slicing), permettant l'arrivée d'usages en rupture : esanté, automobile connectée, smart cities...

À partir de
 
5G connectée

Des milliards d'objets connectés (IoT: internet des objets*).

5g plus réactif

Quasi en temp réel pour jouer en ligne et à terme, le pilotage des voitures autonomes

La 5G, ce n’est pas seulement du « plus » :

La disponibilité du réseau

Un smartphone compatible 5G

Un forfait 5G

mais c’est aussi du « mieux » :

- Une connectivité mieux distribuée, à la demande et selon l’usage grâce aux antennes intelligentes,

- Un réseau moins énergivore :
Par exemple, pour acheminer 1 Giga de data, la 5G utilisera :

2 fois moins d’énergie que la 4G à son lancement,

10 fois moins d’énergie à horizon 2025,

20 fois moins d’énergie à horizon 2030.

- Une performance de réseau utile au service de l’humain, avec de nouveaux services à venir adaptés à nos modes de vie :

Pour mieux consommer l’énergie et l’eau, protéger ses données ou sa maison, se soigner, travailler de chez soi comme au bureau, réduire encore plus la distance dans ses communications avec ses proches et vivre ses passions de l’intérieur, en totale immersion (le sport, la musique)…

A titre d’exemple de performance de débits, voici ce que permettra la 5G :

L’augmentation des débits et l’extrême réactivité de ce réseau sont 2 caractéristiques de la 5G. Cependant, son principal atout par rapport aux générations mobiles précédentes, est sa capacité instantanée à s’ajuster de façon différenciée aux usages et transparente pour l’utilisateur, parfois au cours d’une même connexion. La 5G propose donc une connectivité mieux distribuée, plus performante, plus intelligente et flexible.

Découvrez les usages de la 5G en vidéos :

Dans un futur proche, ce qui va changer avec la 5G

Le grand public bénéficiera de plus de débit pour ses usages actuels grâce au déploiement de la 5G et facilitera l’émergence et la démocratisation de nouvelles technologies telles que la réalité virtuelle (VR) et la réalité augmentée (AR). En mettant la technologie au service de l’humain, la 5G permettra une grande interactivité pour ses utilisateurs. De nouveaux formats vidéo tels que la vidéo 360° en haute définition verront le jour.

Ainsi, les expériences immersives liées au divertissement, au tourisme, seront facilitées par cette connectivité. Il en ira de même pour la participation à des sessions d’enseignement à distance, le partage de ressources documentaires...

La réalité virtuelle

La réalité virtuelle (VR) va prendre un nouveau virage avec la 5G et permettre une plus grande interactivité : il sera possible de voyager sans se déplacer, de regarder un match en ayant le sentiment d’être sur le terrain, de visiter un appartement depuis son canapé, ou encore de revivre le meilleur de ses vacances comme si vous y étiez de nouveau...

La réalité augmentée

La réalité́ augmentée (AR) vient déjà enrichir la réalité en y superposant des informations complémentaires qui peuvent être des éléments virtuels 3D. Avec la 5G, de nouveaux domaines vont pouvoir profiter de cette technologie. La culture, l’éducation, la médecine ou bien l’industrie vont voir leurs usages se développer, plaçant l’humain au cœur de cette technologie.

De nouveaux formats

4K, 8K, HDR (High Dynamic Range : imagerie à grande gamme dynamique), 360°, ces formats permettront à tous les utilisateurs de vidéo en streaming, sur smartphone ou TV connectée de profiter d'un meilleur débit. Cela bénéficiera aussi à tous les utilisateurs, qui filment et diffusent des vidéos en direct, qu’ils soient des particuliers ou des professionnels.

La communication interpersonnelle va donc évoluer avec la 5G et ces nouveaux formats. L’immersion sera totale : on aura l’impression d’être là où l’on n’est pas. La 5G va nous rapprocher les uns des autres à l’aide d’expériences uniques. On pourra vivre des événements comme si on y était et susciter des émotions fortes grâce au rétrécissement des frontières entre réel et virtuel.

4K : un format d’image numérique ayant une définition supérieure ou égale à 4 096 pixels de large. La 4K est appelée Télévision Ultra Haute Définition (TV UHD)
8K : un format d’image numérique ayant une définition de 7 680 pixels de large.
HDR : une technologie qui permet d’afficher de nombreux niveaux d’intensité lumineuse dans une image fixe ou animée

Et dans le futur avec la 5G

La 5G sera ce que nous en ferons. C’est pourquoi nous concevons ce nouveau réseau 5G en collaboration avec des industriels, start-ups, clients entreprise, grandes écoles…pour préparer l’arrivée des nouveaux usages.

Aujourd’hui, nous pressentons que cette évolution du réseau pourrait être une révolution.
Et tous les domaines seront touchés par ce progrès technologique au service des citoyens.

Nous envisageons des évolutions majeures dans :

L'industrie

La 5G, par le pilotage à distance des équipements et leur coopération entre eux, améliorera les processus de production des services et les rendra plus efficaces et plus sûrs.

Nous travaillons avec le Groupe Lacroix, fournisseur de systèmes électroniques, pour construire l’usine électronique du futur et optimiser la production à l'aide de véhicules automatisés.

Avec Schneider Electric, nous allons évaluer la valeur de la 5G pour la création d’outils de maintenance intégrant des solutions de réalité augmentée en temps réel afin de garantir la sécurité des techniciens lors de leurs interventions.

L'environnement et l'énergie

Ces 2 domaines constituent deux grands défis pour aujourd’hui et demain. Par l’utilisation massive d’objets connectés, la gestion de l’énergie et de l’environnement sera optimale en contribuant ainsi à la réalisation des objectifs climatiques européens. Ces objets transmettront des données permettant des prises de décision rapides et intelligentes sur le réseau électrique. Toute la chaîne énergétique sera impactée, devenant ainsi plus efficace, depuis la production, en passant par la distribution et la consommation de l’électricité.

Dans le domaine environnemental, la 5G accélérera la multiplication de capteurs pour un monitoring généralisé de la pollution, du bruit, de la température, de l’humidité... Là encore, la prise de décisions en temps réel bénéficiera directement à la gestion des villes, de l’agriculture (ex. le meilleur moment pour l’arrosage ou la récolte), du trafic (ex. gestion optimisée de la réduction de la pollution)…

La santé

Face au constat de l’augmentation de l’espérance de vie et au vieillissement de la population, la 5G permettra de développer et généraliser des technologies qui révolutionneront le système de santé.

A l’heure actuelle, des appareils connectés ou des apps permettent déjà d’améliorer les soins de santé.

Dans un premier temps, la 5G permettra la croissance du monitoring à distance et des consultations à distance. Grâce à la visioconférence HD, aux images en temps réel et aux éventuelles informations issues du monitoring à distance, le médecin et son patient pourront s’entretenir via le smartphone ou un appareil connecté pour une consultation à distance.

À terme, des applications de plus en plus sophistiquées verront le jour. En plus d’améliorer la santé, ces technologies permettront aussi d’en réduire les coûts. Grâce à la forte réactivité du réseau attendue à terme, il est également possible d’imaginer la réalisation d’opérations chirurgicales réalisées par un spécialiste à l’autre bout du monde.

Les Transports

La mobilité est une préoccupation permanente dans les pays développés. La 5G ouvrira la porte à des technologies capables d’enrayer au moins partiellement l’engorgement du trafic, la sécurité routière et la pollution atmosphérique.

Et cela grâce à :

- de nombreux capteurs sur les feux de signalisation par exemple, permettant une meilleure gestion du trafic.

- des véhicules connectés et autonomes plus fiables

- des transports en communs plus attrayants : nous allons expérimenter en gare de Rennes, avec la SNCF et Nokia, un service de téléchargement de vidéos HD réservés aux passagers.

Le déploiement de la 5G

Le déploiement se fera progressivement, en priorité dans les lieux où il y a un besoin. Dans un premier temps, nous allons renforcer la connectivité outdoor des lieux très fréquentés par le public où notre réseau est déjà très fortement sollicité.
Nous testons actuellement le réseau 5G dans des zones autorisées par l'ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes).
Depuis 2019, des tests techniques sont ainsi réalisés à St Denis de la Réunion, première ville des DROM à être autorisée à tester la 5G.

Les fréquences

La procédure d’attribution de la fréquence 3,4-3,8 GHz est en cours.

La bande des 3,6 GHz (3,4 - 3,8 GHz)

Anciennement utilisée par la Boucle locale Radio (BLR-Wimax) , cette bande constitue la base de nombreux services 5G initiaux.
Elle permet à la fois une bonne couverture et une bonne capacité. En réutilisant le maillage des réseaux existants, elle fournit une couverture 5G à peu près similaire à la couverture réalisée en 4G.
Avec l’introduction des antennes massive MIMO (intelligentes) dans cette bande, il y aura une montée en débit significative, malgré une moindre pénétration dans les bâtiments.

La bande des 26 GHz (24,25 – 27,5 GHz)

C'est la fréquence qui pourra apporter un débit très élevé, de l’ordre de ceux de la Fibre actuelle.
Nouvelle dans les Telco, cette bande est déjà utilisée par certains services comme les radars de vitesse, les systèmes d’anti collision des véhicules, les portiques de sécurité des aéroports…
Elle n’est pas encore à l’ordre du jour en matière de déploiement puisque les licences commerciales ne seront pas délivrées dans l’immédiat.

La bande des 700 Mhz fera elle aussi partie de la 5G lorsque l’écosystème apportera un niveau de compatibilité suffisamment large avec cette bande en 5G. En effet, à date, les 1ers terminaux 5G ne sont pas compatibles avec l’utilisation de cette bande en 5G.
La délivrance des fréquences ne suffira pas à la mise en service du réseau. Les opérateurs devront de nouveau faire des demandes d'autorisation d'émettre à l'agence nationale des fréquences (ANFR). L’ouverture commerciale ne sera possible qu'une fois ces 2 étapes franchies.

Les antennes

Les antennes massive MIMO (multi user Multiple Input Multiple Output) sont dotées de plusieurs canaux ou connexions qui permettent d’envoyer et recevoir plus de données simultanément.
Ces antennes intelligentes sont constituées d’un grand nombre d’antennes miniaturisées et permettent d’atteindre des débits et une capacité de transmission inaccessibles aujourd’hui avec la 4G.
Dans le cadre de la 5G, ces antennes sont sollicitées uniquement à la demande, c'est-à-dire seulement aux moments où les terminaux en ont besoin afin de permettre une utilisation plus efficace de l'énergie.

A terme, des sites radio additionnels pourront être ajoutés pour répondre au besoin capacitaire local ou pour déployer des offres d’accès fixe sans fil.

Les règles relatives aux autorisations à obtenir pour les antennes sont identiques quelle que soit la technologie 2G, 3G, 4G ou 5G. En particulier, chaque antenne doit faire l’objet, dans chaque bande de fréquences, d’une autorisation d’émettre qui est délivrée par l’Agence Nationale des Fréquences.
Par ailleurs, des dossiers d’information pour les antennes 5G sont déposés auprès des communes pour les informer.

Contrôle de l'exposition du public aux ondes radio 5G

Dans le cadre de ses missions, l’Agence nationale des fréquences(ANFR) veille au respect des valeurs limites d’exposition du public aux champs électromagnétiques qui sont fixées par le décret n° 2002-775 du 3 mai 2002.

A cette fin, l’ANFR a mis à jour différentes procédures pour prendre en compte la 5G :

un guide informatique qui établit des règles pratiques d’installation des sites radioélectriques visant notamment à délimiter les périmètres de sécurité autour des stations radioélectriques à l’extérieur desquels le niveau d'exposition du public aux champs électromagnétiques émis par les installations radioélectriques est inférieur aux valeurs limites ;

un protocole de mesure de l’exposition, référencé au Journal Officiel, qui constitue le texte de référence des laboratoires accrédités qui réalisent des mesures sur le terrain Le protocole de mesure répond à un double objectif : vérifier le respect des valeurs limites d’exposition du public et fournir des informations sur les niveaux d’exposition généralement observés.

des lignes directrices nationales sur la présentation des résultats de simulation de l’exposition aux ondes émises par les nouvelles installations radioélectriques. Sur demande du maire, lors de l’implantation d’une installation radioélectrique, l’exploitant doit joindre au dossier d’information-mairie (DIM) une simulation de l’exposition. Les lignes directrices fixent les éléments de base à fournir pour une bonne compréhension du dossier par les élus et nos concitoyens.

Ces procédures ont fait l’objet d’une consultation publique.

En complément l’agence a décidé d’expérimenter des capteurs autonomes large bande dans les villes tests 5G. Ils permettront d’apprécier en temps réel le niveau d’exposition dans les bandes 80 MHz - 6 GHz intégrant ainsi les signaux 5G. De même, ces données seront mises à disposition du public.

A propos : 5G - ondes et santé

Afin d’éviter tout risque pour notre santé, les radiofréquences sont scientifiquement étudiées depuis de nombreuses années et plus particulièrement celles de la téléphonie mobile. Pour chaque bande de fréquences, des seuils protecteurs pour la santé ont été définis par la Commission Internationale de Protection contre les Rayonnements Non-Ionisants (ICNIRP).Toutes nos installations sont conformes à cette norme. Très récemment, les autorités sanitaires de divers pays européens (Allemagne, Finlande, Norvège), la Commission Européenne et des agences publiques nationales se sont exprimées pour affirmer qu’en dessous des seuils en vigueur, la 5G ne présentait pas de risque pour la santé. L’ANSES (agence nationale de sécurité sanitaire) se charge également d’évaluer les risques liés à la 5G. Elle devrait rendre son avis définitif le premier semestre 2021. Nous nous conformerons à la réglementation qui pourrait découler de ses conclusions.

Consulter le site ANFR.

Plus d’infos sur le site de la Fédération Française des Télécoms.

Pour aller plus loin et démêler le vrai du faux.

Découvrez comment utiliser sereinement son mobile en cliquant ici et l'avis d'experts sur les ondes électromagnétiques en cliquant ici.