Un juge autorise l’actrice des "Soprano" Annabella Sciorra à témoigner contre Weinstein

© afp.com - ANGELA WEISS

Un juge new-yorkais a décidé que l’actrice de la célèbre série télévisée américaine "Les Soprano" Annabella Sciorra pouvait bien témoigner au procès pour agression sexuelle du magnat déchu du cinéma Harvey Weinstein, selon des documents de justice mercredi.

Dans une décision rendue tard mardi soir, le juge de la Cour suprême de l'Etat de New York James Burke a également refusé aux avocats de l'ancien producteur que des chefs d'accusation pour agression sexuelle prédatrice contre leur client soient abandonnés.

Harvey Weinstein, autrefois l'un des hommes les plus puissants d'Hollywood, a plaidé non coupable à cinq chefs d'accusation d'agression sexuelle provenant de deux femmes.

Son procès doit commencer le 6 janvier 2020. Il risque la prison à perpétuité.

Une des femmes l'accuse d'un viol commis en 2013, alors que la seconde l'accuse de cunnilingus forcé en 2006.

Les avocats de M. Weinstein cherchaient à empêcher les procureurs de faire témoigner une troisième femme, qui l'accuse de viol à la fin de l'année 1993.

Son identité n'est pas confirmée mais tout laisse à penser qu'il s'agit de l'actrice Annabella Sciorra, 59 ans.

Notamment connue pour son rôle dans la série "Les Soprano" au début des années 2000, elle fut l'une des premières femmes à accuser publiquement, dès octobre 2017, M. Weinstein de viol.

L'ancien producteur de 67 ans, co-fondateur des studios Miramax, ne peut pas être poursuivi pour ces faits, pour lesquels il y a prescription.

Mais ces accusations devraient permettre à l'accusation d'étayer son dossier.

mots clés de l'article : Agression , cinéma , célébrités , USA