Issue d’une lignée d’acteurs, Laura Dern enfin couronnée par un Oscar

© afp.com - Mark RALSTON

2020 sera l’année de Laura Dern : après un Golden Globe, l’actrice américaine a remporté dimanche l’Oscar du meilleur second rôle féminin pour son interprétation d’une avocate vengeresse et manipulatrice dans "Marriage Story", couronnement d’une carrière remplie de succès à la télévision comme au cinéma.

Elle avait déjà été distinguée ces dernières années par Hollywood, avec un Emmy Award et un Golden Globe pour son rôle de cadre ambitieuse dans la série "Big Little Lies".

Le mois dernier, elle remportait son cinquième Golden Globe pour "Marriage Story" avant de finalement recevoir un Oscar pour sa performance dans le film de Noah Baumbach, aux côtés de Scarlett Johansson et Adam Driver.

"C'est le meilleur des cadeaux d'anniversaire", a déclaré l'actrice, qui fêtera lundi ses 53 ans.

Laura Dern s'est imposée face à des pointures comme Scarlett Johansson (pour "Jojo Rabbit") et Margot Robbie ("Scandale").

Laura Dern est issue d'une lignée d'acteurs et a commencé sa carrière à Hollywood dès l'adolescence, endossant des dizaines de rôles depuis les années 1980.

Elle avait brièvement commencé des études de psychologie et de journalisme à l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA) mais n'avait pas hésité à tout laisser tomber pour rejoindre le casting de "Blue Velvet" en 1986.

Bien lui en a pris car le thriller à énigme de David Lynch a été un succès et l'a révélée au grand public. Elle a d'ailleurs retrouvé le réalisateur pour "Sailor et Lula" dès 1990 puis "Inland Empire" en 2006.

Laura Dern avait obtenu sa première nomination aux Oscars en 1991 pour son rôle de "Rambling Rose", une irrésistible jeune femme qui sème le trouble dans une famille américaine des années 1930. La grande actrice longiligne jouait dans ce film aux côtés de sa mère, Diane Ladd.

Sa deuxième candidature aux Oscars viendra en 2015 avec "Wild", où elle avait croisé la route de Reese Witherspoon, retrouvée avec bonheur dans la série "Big Little Lies".

- "Jurassic Park" et "Star Wars" -

Même si elle a beaucoup travaillé avec des cinéastes indépendants, Laura Dern a aussi fait des incursions dans les films à gros budget, comme "Jurassic Park" ou même "Star Wars: Les Derniers Jedi".

Outre "Marriage Story", elle figure dans un autre film en lice cette saison pour les prix cinématographiques d'Hollywood, "Les Filles du Docteur March", de Greta Gerwig.

Mais c'est le film de Noah Baumbach qui fait vibrer une corde sensible chez la comédienne. "Marriage Story" est une histoire "profondément personnelle", a expliqué à l'AFP Laura Dern, qui a vécu un divorce difficile du musicien et chanteur Ben Harper, avec lequel elle a eu deux enfants, et qui a aussi été marquée par la séparation de ses parents quand elle n'avait que deux ans.

"Nous connaissons ça à cause de notre enfance. Nous connaissons ça à cause de nos soeurs. Nous connaissons ça à cause des chagrins d'amour en général", disait-elle lors d'une interview à Beverly Hills en préparation des Oscars.

Laura Dern est membre du comité directeur de l'Académie des arts et sciences du cinéma, celle-là même qui décerne les Oscars. Elle est aussi très active dans Time's Up, organisation fondée par des célébrités d'Hollywood dans la foulée du mouvement #MeToo pour défendre les femmes et victimes de harcèlement dans tous les secteurs, mais particulièrement dans l'industrie du divertissement.

mots clés de l'article : cinéma , récompense , célébrités , USA