En disgrâce, le prince Andrew renonce à une promotion militaire pour son anniversaire

© afp.com - Lindsey Parnaby

Le prince Andrew, en retrait de la vie publique en raison de ses liens avec le défunt financier américain Jeffrey Epstein, a décidé de renoncer à une promotion militaire prévue pour son 60e anniversaire, a annoncé vendredi le palais de Buckingham.

Huitième dans l'ordre de succession au trône britannique, le duc d'York, dont le soixantième anniversaire sera le 19 février, est mis en cause pour ses relations avec le financier américain qui était accusé d'avoir exploité sexuellement des jeunes filles mineures des années durant et s'est suicidé en prison.

Le prince Andrew est lui-même accusé par l'Américaine Virginia Roberts, épouse Giuffre, de l'avoir forcée plusieurs fois à des relations sexuelles, ce qu'il dément. Lâché petit à petit par les entreprises et associations avec lesquelles il travaillait, le duc d'York a fini par annoncer en novembre 2019 son retrait de la vie publique et se fait désormais discret.

"Par convention, le duc d'York devrait recevoir une promotion militaire à l'occasion de son soixantième anniversaire", a déclaré une porte-parole du palais de Buckhingham.

"Suite à la décision de Son Altesse Royale de se retirer de ses fonctions publiques (...), le duc d'York a demandé au ministère de la Défense si cette promotion pouvait être reportée jusqu'à ce que Son Altesse Royale revienne dans la vie publique", a poursuivi cette porte-parole.

Cette décision intervient au lendemain de l'annonce du gouvernement de ne pas hisser les drapeaux sur les bâtiments officiels pour les 60 ans du prince.

Petite consolation pour le duc d'York, les cloches de l'abbaye de Westminster sonneront en son honneur, comme elles le font à l'occasion des anniversaires de la reine Elizabeth II, de son époux le duc d'Edimbourg, de leurs enfants, du prince William et son épouse Kate et de leurs enfants.

mots clés de l'article : armée , Enquête , royauté , GB