Cinéma : Europacorp chute en Bourse après son placement en procédure de sauvegarde

© afp.com - Stefanie LOOS

Europacorp, la société de production et de distribution de films et de séries de Luc Besson en grande difficulté financière, placée en procédure de sauvegarde pour une durée initiale de six mois, dégringolait de plus de 30% à la Bourse de Paris mardi matin.

Suspendue depuis le 6 mai, la cotation d'Europacorp sur Euronext Paris a repris mardi matin. Vers 10H00, l'action s'effondrait de 32,80% à 0,67 euro.

"Par jugement du 13 mai 2019, le Tribunal de Commerce de Bobigny, a ouvert une procédure de sauvegarde à l'égard de la société EuropaCorp S.A pour une durée initiale de 6 mois", a indiqué la société dans un communiqué.

Selon le conseil d'administration et la direction d'Europacorp, cette procédure permettra "de négocier les termes d'un assainissement de la situation financière".

L'entreprise de Luc Besson, qui perd de l'argent depuis plus de trois ans, avait enregistré un exercice 2017/2018 dans le rouge avec une perte nette de 82,5 millions d'euros.

Au premier semestre 2018/2019, les pertes nettes se sont même creusées à 88,9 millions (contre 70,6 millions lors de la même période de l'exercice précédent) et Europacorp avait prévenu les investisseurs que l'exercice serait "significativement déficitaire".

L'échec commercial du film à gros budget "Valérian" aux Etats-Unis a poussé Europacorp à revoir à la baisse à l'avenir le nombre de ses films en langue anglaise à distribuer chaque année, désormais deux ou trois par an.

"La procédure de sauvegarde ouverte concerne l'intégralité du passif de la société, et non seulement son passif financier", détaille Europacorp qui ajoute que les prêteurs ont accordé un "waiver" à la société, c'est à dire d'ouvrir la porte à une renégociation de la dette en cours pour éviter une défaillance.

Cette situation se produit généralement lorsque l'entreprise éprouve des difficultés à rembourser ses différents emprunts.

En mars, Europacorp avait annoncé vendre un catalogue de 500 films à Gaumont afin de se recentrer sur son cœur de métier de production et de distribution.

L'annonce de ce placement en procédure de sauvegarde intervient au moment où le 72e Festival de Cannes bat son plein.

Il y a 31 ans, Luc Besson y avait présenté "Le Grand Bleu", hué par les critiques lors de sa projection officielle, avant de devenir un énorme succès en salles.

Anna, son prochain film, produit par Europacorp, doit sortir sur les écrans cet été.

mots clés de l'article : cinéma , médias , entreprises , faillite , financement

astro

lire l'horoscope complet