Rendez-vous les 19, 20 et 21 octobre pour assister aux concerts

Bicentenaire de Leconte de Lisle

Les lauréats du concours des Voix Nouvelles 2018 et Cantaréunion chantent Leconte de Lisle. Rendez-vous les 19, 20 et 21 octobre pour assister aux concerts.

Dans le cadre du Bicentenaire du poète Leconte de Lisle et sur proposition de l’association Cantaréunion, le Département proposera trois concerts lyriques à l’Eglise de Saint-Gilles-Les-Bains, au Théâtre Luc Donat du Tampon et à la cathédrale de Saint-Denis, les 19, 20 et 21 octobre 2018. Ces concerts seront l’occasion d’entendre les finalistes du Concours des Voix Nouvelles (dont Hélène Carpentier soprano, la lauréate, Maxime Melnick, ténor et Caroline Jestaedt, soprano), organisé par le Centre Français de Promotion Lyrique, sur un programme en première partie composé des airs interprétés lors de la finale du concours et pour la deuxième partie composé des mélodies et chœurs sur les poèmes de Leconte de Lisle.

Leconte de Lisle est un poète qui a été très souvent mis en musique par les compositeurs, et ce dès la publication de ses créations. Les travaux entrepris, et toujours en cours, en montrent une multitude d’exemples : près de 280 compositeurs actuellement recensés, pour quelques 570 œuvres différentes allant de simples mélodies de quelques portées à des opéras entiers de plusieurs centaines de pages. Ces œuvres prennent pour base des poèmes prédestinés comme les « Chansons écossaises », des légendes antiques, des contes indiens ou bretons ; d’autres ont été élaborées au moyen de l’écriture d’un livret expressément dédié tel L’Apollonide. Ce répertoire comporte aussi des adaptations parlées, des traductions en diverses langues ou encore des musiques uniquement instrumentales s’inspirant explicitement ou implicitement des écrits du poète.

La première mise en musique est très précoce (1838 !) et les plus tardives sont parues lors des dernières semaines en date ! Les musiciens sont bien entendus Français, dont certains parmi les plus grands (Bizet, Fauré, Debussy, Ravel, Roussel, … ), mais également francophones (Belges notamment comme Frans Servais et Suisses, tel Frank Martin), et encore Américains (du Nord comme du Sud), Italiens, Allemands, Britanniques, Espagnols, Finlandais, Hongrois, Néerlandais, Polonais, Portugais, Roumains…

Ces productions musicales sont souvent l’œuvre de musiciens classés comme « savants », appartenant aux longues lignées de compositeurs formés dans les classes d’écriture des grands conservatoires (dont beaucoup de Prix de Rome, par exemple). Mais plus étonnamment peut-être, les poèmes de Leconte de Lisle intéressent aussi les auteurs de chansons françaises, voire de variété, de Rock et de musique électronique d’aujourd’hui, d’ici et d‘ailleurs ! Et bien entendu, les créateurs réunionnais contemporains (comme Jim Fortuné ou Dominique Aupiais, …), contribuent à enrichir ce répertoire déjà si riche et si varié ! Ainsi ces œuvres sont diffusées, dans le premier cas, par des partitions gravées par les plus grandes maisons d’édition musicale, mais demeurent, pour le second, des musiques de transmission orale, véhiculées par le disque et les sites de l’internet.

Concert gratuits
Réservation dans la limite des places disponibles :
www.monticket.re
0892 707 974

suivez-nous