sud

Sentier du Piton Kapor au Volcan

1

Sud

Sud
durée 4h
carte IGN 4406 RT
  • distance 4 km
  • dénivelé + 230m
  • dénivelé - 230m
  • difficulté facile

Accès

Depuis Saint-Pierre, prendre la RN3 jusqu’à Bourg-Murat. Au rond-point se trouve la Maison du Volcan. Tournez à droite et suivre les panneaux indiquant le volcan. Se garer sur le parking du Pas de Bellecombe. La descente se fait par la gauche le long du point de vue du Pas de Bellecombe. Vous atteindrez le portail métallique qui donne accès à l’enclos en 5mn. Pas d’accès en bus.

Suivre les marques blanches si vous n’êtes pas accompagnés d’un professionnel. Prévoir 2 litres d’eau par personne, des chaussures solides de randonnée, une polaire, une protection contre la pluie, le vent, le soleil. Démarrez tôt le matin, car il faut s’attendre à des nuages d’alizé en fin de matinée, début d’après midi. Même si la lave offre un bon appui en raison de sa surface rugueuse, les coulées noires sont très abrasives et peuvent parfois avoir des arrêtes tranchantes.

Itinéraire

Ce sentier familial cheminant sur le champ de laves de l’enclos Fouqué est plus court et plus facile que l’ascension du cratère Dolomieu.

Vous pourrez admirer le cratère Kapor - qui signifie costaud en créole. Ce dôme fût formé en 1998 par l’accumulation de projections appelées scories. Cette éruption - la plus longue de l’histoire de la Fournaise - a duré 6 mois.

Après le point de vue du Pas de Bellecombe, longez le rempart sur la gauche. Vous atteindrez un panneau détaillant bien le Volcan. 5mn plus tard, vous trouverez le portail donnant accès à l’Enclos Fouqué. Descendez les marches le long du rempart. Le matin, le sol est humide. Au pied du rempart, une pancarte indique les différents itinéraires du site. Prenez à gauche en direction du Kapor.

Il est indispensable de suivre les marques blanches au sol car ici, à 2220 m, le brouillard peut être très épais, vous empêchant de voir au-delà de 2 mètres devant vous. Le sol est recouvert d’une coulée appelée Pahoehoe (lave cordée) facilite la progression.

Attention tout de même aux chevilles : la surface est bombée, cassée, fracturée. Quelques plantes résistent au dur climat du milieu. Ainsi, vous trouverez du Thym marron, le petit Bois de Rempart aux clochettes rouges (indigène de la Réunion et toxique) et un branle blanc endémique.

Vous vous approchez d’une langue sombre recouverte de blocs rocheux noirs : c’est la coulée AA. Les gratons étant très abrasifs et les blocs n’étant pas stables, progressez prudemment et lentement. Dirigez-vous vers le cratère. Vous apercevez une petite plate-forme avec une chaine rouge et blanche : c’est le point de vue. N’allez pas plus loin ! Il y a dans ce secteur des tunnels de lave sous la roche. Si vous décidez de pique-niquer, protégez-vous du soleil qui tape fort ici. Pour le retour, reprenez le même itinéraire.