Didier Bourdon

Didier Bourdon

Pendant son enfance passée entre Paris, Mulhouse, Biarritz puis Saint-Germain-en-Laye, Didier Bourdon rêve de comédie. À 20 ans, il intègre le Conservatoire national. À 23 ans, Philippe Bouvard lui offre une place dans son Petit théâtre. C’est là qu’il rencontre ses acolytes : Bernard Campan et Pascal Légitimus.

Les Inconnus ne tardent pas à se faire connaître, avec des sketches devenus culte comme Tournez Ménage, Télémagouilles, Le commissariat de police ou encore la chanson parodique Auteuil, Neuilly, Passy. En 1995, c’est sur le grand écran que le trio fait encore un carton, avec "Les trois frères", que Didier Bourdon co-réalise et coécrit avec Bernard Campan.

La paire signe quelques comédies sans Pascal Légitimus, dont notamment "Le Pari", avant de reformer le trio en 2001 pour "Les rois mages". Mais la magie n’opère plus comme avant. Chacun poursuit alors des carrières solo, Didier Bourdon prouvant encore ses capacités de réalisateur avec les comédies "7 ans de mariage", "Madame Irma" puis "Bambou".

Les Inconnus se retrouvent au complet en 2014, une dernière fois, pour "Les trois frères, le retour". Depuis, Didier Bourdon s’est contenté de jouer les acteurs, dans "Un village presque parfait" ou encore "Le grand partage". En 2017, il est à l’affiche de trois nouvelles comédies : "Alibi.com", "Les nouvelles aventures de Cendrillon" et "Garde alternée".

Récompenses :

1996 : César du meilleur premier film, pour "Les trois frères"
1991 : Molière du meilleur spectacle comique, pour "Les Inconnus"