Terence Hill a 80 ans : retour sur 3 films marquants 28 mars 2019

Vendredi 29 mars 2019, Terence Hill fête ses 80 printemps. L’occasion de revenir sur la carrière de l’acteur italien, star des westerns spaghetti des années 1970 avec son acolyte Bud Spencer.

Né à Venise en 1939, le jeune Mario Girotti (il troquera son nom "trop italien" pour Terence Hill en 1967) ne tarde pas à se découvrir une passion pour le cinéma et enchaîne les petits rôles jusqu’à sa révélation en 1963 dans [LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/alain-delon-quot-proche-quot-de-visconti-il-revient-sur-les-rumeurs-de-liaison-CNT000000VvCwJ.html"]"Le Guépard" de Luchino Visconti, aux côtés de Burt Lancaster, Alain Delon et Claudia Cardinale. S’ensuit alors une carrière pavée de succès, notamment avec les "western spaghetti" qu’il a tourné pour la plupart, [LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/le-grand-bud-spencer-nous-a-quitte-CNT000000qzrZK.html"]en duo avec Bud Spencer. Retour sur 3 films qui ont marqué sa carrière.

On l’appelle Trinita (1970)

Dans ce film de Enzo Barboni, Terence Hill retrouve son alter ego Bud Spencer pour raconter les aventures de Trinita et Bambino, deux demi-frères aux physiques et aux caractères diamétralement opposés, qui essayent de défendre une colonie de mormons contre des bandits mexicains.

[EMBED url="http://cineday.orange.fr/bandes-annonces/on-l-appelle-trinita-bande-annonce-vo-1970-CNT000000NWoMA.html"]

Mon nom est Personne (1973)

Dans ce film, il campe un personnage du nom de Personne qui veut amener le pistolero joué par Henry Fonda à combattre la Horde Sauvage. Le titre du film fait référence à une ruse d’Ulysse dans L’Odyssée, lorsque ce dernier prétend s’appeler "Personne" avant de crever l’oeil du cyclope Polyphème, lui permettant ainsi de garder son identité secrète.

[EMBED url="https://www.instagram.com/p/Bf_V_FjHhpj/?utm_source=ig_embed&utm_medium=loading"]

Deux super-flics (1977)

Décidément inséparables, Terence Hill et Bud Spencer interprètent, dans ce long-métrage signé Enzo Barboni, Matt et Wilbur, deux voyous qui se retrouvent malgré eux agents de police. Ils mettent alors leur savoir-faire de crapule au service de l’ordre public.

autres actualités