Stéphane Guillon : acteur, "c’est un métier qui est fait de déceptions" 4 mars 2019

Connu pour ses chroniques à la radio et à la télévision, Stéphane Guillon a confié le 3 mars 2019 sur Europe 1 que c’est avant tout le métier d’acteur qui l’intéressait.

À la rentrée 2019, TF1 diffusera la série historique "Le Bazar de la charité" avec au casting Josiane Balasko, Audrey Fleurot, Gilbert Melki mais aussi Stéphane Guillon dans la peau d’un policier. Une expérience qui, pour une fois, l’a pleinement satisfait. "C’est la première fois de ma vie que je me retrouve en totale adéquation avec le rôle que je défends", a-t-il ainsi indiqué sur Europe 1. [LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/les-ames-de-papiers-la-revelation-stephane-guillon-CNT0000004qFtN.html"]Car s’il a tourné dans plusieurs films et séries, cela n’a pas toujours été facile pour lui de se faire une place dans cette industrie.

"Il faut continuer jusqu’au bout"

"J’ai 55 ans et j’ai commencé à 17 ans, ça en dit long. Que d’attente, que de déception ! Il faut l’accepter. J’ai déjà eu la chance que ça marche à un moment donné. C’est un métier qui est fait de déceptions et de frustrations", a expliqué Stéphane Guillon, avant de poursuivre : "[LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/dossier-cine/dix-anecdotes-a-decouvrir-sur-jean-dujardin-CNT000000ode9f/photos/{"]Pour un Jean Dujardin, vous avez 300 000 personnes derrière. Cinq ou six acteurs en France travaillent énormément et choisissent. Et derrière, ça attend. On ne le dit pas assez."

[EMBED url="http://video-streaming.orange.fr/actu-politique/le-portrait-de-stephane-guillon-VID00000023j06.html"]

Stéphane Guillon a aussi déclaré que son image de sniper avait pu le desservir par le passé, alors qu’il se considère, au contraire, "docile sur un plateau" et qu’il aime "se mettre au service d’un projet". Mais malgré les difficultés inhérentes à ce métier, celui-ci ne compte pas l’abandonner : "On ne peut pas raccrocher, personne ne peut raccrocher. Ce sont des métiers de passion. Il faut continuer jusqu’au bout."

autres actualités