Pupille : Élodie Bouchez, très admirative du bébé "comédien" 6 décembre 2018

Dans "Pupille", en salle depuis le 5 décembre 2018, Élodie Bouchez incarne Alice, une femme d’une quarantaine d’années qui peut adopter après dix ans de combat pour avoir un enfant. Pendant le tournage, l’actrice a ainsi été amenée à jouer avec un bébé...

Il est des tournages qui changent de l’ordinaire. Pour Élodie Bouchez, ce fut le cas avec celui de "Pupille", film signé Jeanne Herry qui aborde la naissance sous X et l’adoption. Et pour cause, dans ce long-métrage où jouent également Sandrine Kiberlain et [LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/gilles-lellouche-partant-pour-une-suite-du-grand-bain-CNT0000018kMek.html"]Gilles Lellouche qui a cartonné avec son Grand Bain, la comédienne a comme partenaire principal un enfant en bas âge. Une expérience sur laquelle elle est revenue pour le magazine Version Femina. Avec le bébé de ce film, elle explique avoir gardé "une bonne distance d’actrice". "Même si, bien sûr, je l’adore !", ajoute celle qui s’est récemment illustrée dans [LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/alex-lutz-quot-guy-est-une-ode-a-la-vie-quot-CNT0000015XtMh.html"]"Guy" d’Alex Lutz.

"C’est un bon partenaire"

Même si ce bébé ne lui a pas donné la réplique, Élodie Bouchez estime qu’il a été parfait. "Il était tellement à sa place, il était content. Il m’a vraiment aidée à jouer", confie-t-elle avant de préciser : "C’est un bon partenaire." À ses yeux, il s’agissait d’’un tout petit bébé", mais surtout d’un vrai "comédien". "Il délivrait tout ce qui était écrit par Jeanne. Il était au rendez-vous de toutes les émotions des séquences, à chaque fois. J’avais une sorte de reconnaissance vis-à-vis de ce tout petit enfant", raconte l’actrice couronnée aux César et au Festival de Cannes grâce à son rôle dans "La vie rêvée des anges" (1998).

[EMBED url="Pupille-bande-annonce-1-vf-2018-CNT0000017VkhR.html{" class='spip_url spip_out auto' rel='nofollow external'>http://cineday.orange.fr/bandes-annonces/Pupille-bande-annonce-1-vf-2018-CNT0000017VkhR.html{"]

Ce nouveau rôle, Élodie Bouchez semblait en tout cas en rêver. "Pendant quelques années, je n’ai pas reçu de propositions très intéressantes ou qui correspondaient à mon âge (...). Bien sûr, quand on est acteur, on souhaite avoir un personnage qui porte l’histoire", affirme-t-elle avant de conclure : "J’attendais ce rôle ! Travailler la matière humaine des personnages, c’est un peu dans mes cordes."

autres actualités