Pour Sauver ou périr, Pierre Niney a dû prendre "10 kilos de muscles" 19 novembre 2018

Le 28 novembre 2018, Pierre Niney sera à l’affiche de "Sauver ou périr" au côté d’Anaïs Demoustier. Un film pour lequel il a pris pas mal de muscle.

Dans le nouveau long-métrage de Frédéric Tellier, Pierre Niney se glisse dans la peau de Franck, un sapeur-pompier de Paris qui, après un incendie, se réveille à l’hôpital et découvre que son visage a fondu dans les flammes. Un rôle très dur psychologiquement, mais aussi physiquement pour l’acteur. À l’occasion de la sortie du film le 28 novembre prochain, Pierre Niney s’est confié à Paris Match sur ce rôle : "Franck à la force d’un leader, c’était la première fois que l’on me proposait d’incarner un tel personnage. J’ai aimé l’idée du défi : le mélange entre la puissance physique et la fragilité."

[EMBED url="http://cineday.orange.fr/bandes-annonces/sauver-ou-perir-bande-annonce-1-vf-2017-CNT0000016dRHH.html"]

Prendre du muscle... et tout reperdre très vite

Si pour "Frantz" [LINK url="Frantz-pierre-niney-a-appris-le-violon-et-l-allemand-pour-le-film-CNT000000tusFH.html" class='spip_url spip_out auto' rel='nofollow external'>https://cineday.orange.fr/actu-cine/Frantz-pierre-niney-a-appris-le-violon-et-l-allemand-pour-le-film-CNT000000tusFH.html"]il avait appris le violon et l’allemand, cette fois-ci, il a du se mettre sérieusement au sport. Car pour être crédible en tant que sapeur-pompier, Pierre Niney a dû suivre un entraînement très strict. En juillet 2017, déjà, [LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/pierre-niney-s-entraine-dur-pour-jouer-un-pompier-CNT000000KQWey.html"]il avait partagé des vidéos de ses séances sur Twitter.

"J’ai été formé dans une caserne. La rigueur des pompiers m’a tout de suite plu. J’ai participé à des entraînements, porté le matériel, je suis monté à la corde ainsi que sur la fameuse planche à 2,40 mètres du sol, une épreuve symbolique", a-t-il ainsi expliqué à Paris Match. Un travail qui lui a permis de prendre "10 kilos de muscles", comme on peut le voir sur une photo partagée par l’acteur sur Instagram.

[EMBED url="https://www.instagram.com/p/BqUs0kygZP1/?utm_source=ig_embed&utm_medium=loading"]

Finalement, c’est perdre ce poids qui a été plus difficile pour l’acteur, puisque dans la seconde partie du film, "Franck est à l’hôpital et est donc diminué physiquement" : "Pendant trois semaines, je n’ai bu que des jus ! J’avais également quatre heures de maquillage quotidien pour imiter les séquelles d’une peau brûlée. C’était intense."

autres actualités