Mary Poppins : en 1964, Dick Van Dyke a payé 4 000$ pour jouer le banquier 23 novembre 2018

Dans "Le Retour de Mary Poppins", Dick Van Dyke se glisse à nouveau dans la peau d’un directeur de banque. Mais à l’époque, pour convaincre Walt Disney de le laisser jouer ce rôle, il a dû le payer.

Le 19 décembre 2018, plus de 50 ans après la sortie du premier film, Mary Poppins sera de retour dans les salles de cinéma. Pour incarner la célèbre nounou, c’est Emily Blunt qui a été choisie par les studios aux grandes oreilles et qui a pu compter sur [LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/mary-poppins-julie-andrews-donne-sa-benediction-a-emily-blunt-CNT000000tdp6l.html"]un soutien de taille : celui de Julie Andrews, la Mary Poppins originale. À ses côtés, on pourra retrouver Ben Whishaw, Colin Firth, Lin-Manuel Miranda dans le rôle de Jack (l’allumeur de réverbères), [LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/mary-poppins-devoile-son-univers-enchanteur-dans-une-bande-annonce-CNT0000016Eg2k.html"]mais aussi Dick Van Dyke, qui joue à nouveau un banquier : Mr Dawes Jr, le descendant de son personnage dans la version de 1964.

[EMBED url="http://cineday.orange.fr/bandes-annonces/le-retour-de-mary-poppins-bande-annonce-2-vo-2018-CNT0000016ARaZ.html"]

Un rôle qui lui a coûté cher

En effet, à l’époque, en plus d’incarner Bert, l’ami ramoneur de Mary Poppins, Dick Van Dyke s’est battu pour jouer ce deuxième rôle de directeur de banque. C’est lors d’une émission sur la chaîne américaine ABC que l’acteur de 92 ans s’est confié, révélant que Walt Disney était absolument intraitable jusqu’à ce qu’il lui fasse une proposition qu’il n’a pas pu refuser : "Je lui ai dit, ’Je le fais gratuitement.’ Mais en fait, j’ai dû lui donner 4 000$. J’ai dû le payer pour qu’il me laisse jouer ce rôle."

[EMBED url="https://twitter.com/ollyog/status/1041681461986910208?ref_src=twsrc%5Etfw"]

Et si, cette fois-ci, l’acteur américain n’a évidemment pas eu à payer les studios pour incarner à nouveau un banquier - "J’étais très heureux de savoir qu’il y allait avoir un nouveau film. Et forcément, ma première question a été : ’Je peux jouer dedans ?’" -, il ne regrette absolument pas ses 4 000 $ : "Si c’était à refaire, je le referais !"

autres actualités