Laurent Delahousse : une bande-annonce pour son film sur Jean d’Ormesson 29 octobre 2018

Son premier long-métrage, Laurent Delahousse a décidé de le consacrer à l’académicien et écrivain, décédé le 5 décembre 2017.

[LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/laurent-delahousse-devoile-l-affiche-de-son-film-sur-jean-d-ormesson-CNT0000017nAqM.html"]Après avoir dévoilé l’affiche de son premier film, prévu pour le 5 décembre 2018, Laurent Delahousse a partagé la bande-annonce de "Monsieur", documentaire consacré à Jean d’Ormesson. Un projet que le présentateur du JT de France 2 [LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/laurent-delahousse-realise-son-premier-film-avec-jean-d-ormesson-CNT000000SDJSq.html"]avait annoncé au mois de novembre 2017, quelques jours, seulement, avant le décès de l’homme de lettres.

Un an jour pour jour après sa disparition, "Monsieur" permettra aux spectateurs de découvrir le quotidien de l’écrivain, comme l’indique le synopsis : "Au soir de sa vie, l’écrivain se demande pourtant s’il a écrit le chef-d’oeuvre qu’il portait en lui. Pour combler ce doute, il écrit sans répit. La dernière ligne posée, le livre achevé, son esprit vagabonde déjà à l’idée d’une nouvelle source d’inspiration. Un livre, encore un. Peut-être, le dernier. L’écriture n’est plus une fin, c’est un moyen. Une fuite en avant contre le temps."

"Je dirai malgré tout que cette vie fut belle"

Dans cette bande-annonce, ce sont les voix de Jean d’Ormesson, ses proches et ses collaborateurs qui accompagnent les images filmées par Laurent Delahousse pendant plusieurs mois, en vacances près d’un lac, à la campagne, mais aussi à l’Académie française ou en pleine séance de dédicace. L’académicien s’interroge alors sur la vieillesse, son oeuvre, mais aussi sur sa vie.

[EMBED url="Monsieur-bande-annonce-1-vf-2018-CNT0000017ODI3.html" class='spip_url spip_out auto' rel='nofollow external'>http://cineday.orange.fr/bandes-annonces/Monsieur-bande-annonce-1-vf-2018-CNT0000017ODI3.html"]

Ce sont des vers d’Aragon, chers au romancier, qui viennent clore cette bande-annonce : "Je dirai malgré tout que cette vie fut telle, qu’à qui voudra m’entendre, à qui je parle ici, n’ayant plus sur la lèvre un seul mot que merci, je dirai malgré tout que cette vie fut belle."

autres actualités