Juliette Binoche : le cauchemar qu’elle a vécu lors du Festival de Cannes 2010 1er mars 2019

Le 27 février 2019, Juliette Binoche était l’invitée de l’émission À la bonne heure, présentée par Stéphane Bern et diffusée sur RTL. L’actrice s’y est remémorée son pire souvenir du Festival de Cannes, où elle a vécu des montagnes russes émotionnelles.

À la grande surprise de tous, la pire anecdote de Juliette Binoche sur le Festival de Cannes s’est passée en 2010, l’année où elle a pourtant [LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/dossier-cine/ces-femmes-qui-se-sont-imposees-a-cannes-CNT0000011CrR3/photos/bestimage-c8e56ba8da50825ccf96db89187d3d0e.html"]remporté le prix d’interprétation pour son rôle dans "Copie conforme", réalisé par Abbas Kiarostami, [LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/disparition-du-cineaste-iranien-abbas-kiarostami-CNT000000qRtlF.html"]le cinéaste iranien décédé en 2016. En effet, après la projection du film sur la Croisette, l’actrice de 54 ans était rentrée chez elle. Ce n’est que quelques heures avant la cérémonie de clôture qu’on lui a demandé de revenir afin de recevoir son trophée.

[EMBED url="http://video-streaming.orange.fr/actu-politique/en-duplex-de-cannes-juliette-binoche-VID0000000AJrX.html"]

Un rêve qui a failli virer au cauchemar

Au moment de partir, Juliette Binoche est alors confrontée à une succession d’événements malchanceux. "On nous prévient au dernier moment le dimanche et tout était censé être organisé, mais en fait, tout était en retard, mal organisé", se souvient-elle, avant de poursuivre : "La voiture qui devait m’attendre pour m’emmener à l’aéroport n’était pas au bon endroit. Ensuite, arrivée à l’aéroport, il n’y avait pas la personne qui devait me donner le billet. Ensuite, la steward s’est énervée en me disant : ’Vous vous prenez pour qui  ? Vous n’allez pas prendre l’avion comme ça’. Je devais prendre le suivant, mais le suivant n’était pas là."

[EMBED url="https://www.instagram.com/p/BuHm6KMnMNs/?utm_source=ig_embed&utm_medium=loading"]

Une fois arrivée à Cannes, la malchance se poursuit pour Juliette Binoche qui se trompe de chambre d’hôtel. "J’étais assise par terre devant la porte fermée de la chambre - car ce n’était pas la bonne - en train de pleurer... Il fallait que je sois en haut des marches 3/4 d’heure après...", raconte-t-elle. Heureusement, l’histoire s’est bien terminée puisqu’elle a pu soulever son trophée en temps voulu.

autres actualités