Josiana Balasko évoque sa carrière avec nostalgie sur France 2 12 février 2019

Venue promouvoir son nouveau film "All Inclusive" et son recueil de nouvelles intitulé "jamaiplu" dans l’émission 20h30 le dimanche de France 2, l’icône du cinéma français est revenue avec émotion sur son parcours filmique.

Elle nous a fait rire dans les trois épisodes de [LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/thierry-lhermitte-et-josiane-balasko-sont-quot-partants-quot-pour-les-bronzes-4-CNT000001cHzNf.html"]la saga Les Bronzés et émus dans "Trop belle pour toi". Avec "Cliente" et "L’Ex-femme de ma vie", elle nous a également démontré ses talents de réalisatrice. Figure majeure de la comédie française, Josiane Balasko est de ces actrices qui traversent les générations. Son humour implacable et surtout sa participation à des films aujourd’hui culte en sont l’évidence.

"Des bons souvenirs"

Invitée ce dimanche 10 février sur le plateau de Laurent Delahousse, l’éternelle Nathalie des Bronzés est revenue sur ce parcours sans faute qui constitue sa filmographie. Un parcours qu’elle observe aujourd’hui avec émotion et nostalgie, comme elle l’a confié au journaliste : "Je regarde les films quand je zappe à la télé et que je tombe sur... [LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/10-repliques-cultes-du-pere-noel-est-une-ordure-a-ressortir-pendant-les-fetes-CNT000000zJvoZ.html{"]en général c’est ’Le père Noël’, ’Les Bronzés’, ceux qui reviennent régulièrement, de temps en temps ’Nuit d’ivresse’, ou ’Gazon maudit’". Que des classiques, en somme. Et des incontournables. La comédienne poursuit : "Je les regarde, mais pas tous, comme on feuillette un album de photos qui rappelle des bons souvenirs."

[EMBED url="http://video-streaming.orange.fr/culture-art-creation/josiane-balasko-a-20-30-le-dimanche-CNT000001cQd6m.html"]

Au cours du même entretien, l’actrice a de nouveau été interrogée sur la possibilité d’une quatrième Bronzés. Sa réponse : "’Les Bronzés 4’ on aimerait bien, mais il faut que quelqu’un écrive pour nous, parce qu’écrire pour sept personnages des rôles équivalents, c’est costaud." De là à ce que le projet se concrétise, il n’y a qu’un pas !

autres actualités