James Bond : Sophie Marceau n’avait "pas les bonnes mensurations" 1er novembre 2018

Sophie Marceau fait partie des quelques Françaises à s’être illustrées dans l’univers de 007, mais pas dans le rôle de la gentille James Bond Girl. C’est, au contraire, la vilaine du "Monde ne suffit pas" que l’actrice a incarnée pour une raison qu’elle pense être due à ses mensurations...

Claudine Auger, Carole Bouquet, Eva Green, Léa Seydoux... Ces comédiennes françaises ont toutes hérité du titre de [LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/dossier-cine/nos-dix-james-bond-girls-preferees-CNT000000fd0WY/photos/"]James Bond Girl après avoir croisé la route du célèbre agent secret dans l’une de ses aventures. C’est aussi le cas de Sophie Marceau qui, en 1999, a donné la réplique à Pierce Brosnan dans "Le Monde ne suffit pas". Mais, ayant joué l’antagoniste du héros, l’actrice ne se considère pas comme une James Bond Girl, comme elle l’avait confié à Télé-Loisirs lors de la promotion [LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/sophie-marceau-va-diriger-pierre-richard-dans-une-comedie-CNT000000HoUPq.html"]de son film "Mme Mills, une voisine si parfaite".

Une jolie vilaine

"Ce n’est pas la James Bond Girl, c’est la vilaine", avait-elle assuré en évoquant la dangereuse Elektra King. Et d’ajouter : "La James Bond Girl, je n’avais peut-être pas tout à fait les mensurations", avant de tout de même admettre que "même les vilaines, il faut qu’elles soient jolies".

[EMBED url="http://cineday.orange.fr/bandes-annonces/le-monde-ne-suffit-pas-bande-annonce-5-vo-1999-CNT000000NVESv.html"]

Sophie Marceau - qui assure aussi que faire partie de la famille James Bond, "c’est un peu comme rentrer dans une chapelle" - s’est ensuite souvenue de la façon dont elle a interprété l’ennemie de 007 : "Ça fait partie du truc, on rentre à fond dans le personnage parce que c’est quand même, malgré tout, des personnages ’oversize’ comme on dit dans la mode aujourd’hui, qui sont un peu caricaturaux."

autres actualités