Grâce à Dieu : la bande-annonce puissante du prochain François Ozon 7 décembre 2018

Dans son prochain film qui sortira en salle le 20 février 2019, le réalisateur s’attaque à un sujet brûlant : la pédophilie au sein de l’Église. Ce long-métrage, tourné en secret au printemps, vient de se doter d’une première bande-annonce.

Après avoir [LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/francois-ozon-fait-polemique-avec-son-amant-double-CNT000000IOm9C.html"]fait polémique lors du Festival de Cannes 2017 avec "L’Amant Double", François Ozon revient avec [LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/francois-ozon-s-attaque-a-la-pedophilie-dans-l-eglise-CNT0000017864h.html"]"Grâce à Dieu", un long-métrage consacré à la pédophilie. Inspiré de l’affaire Bernard Preynat, un prêtre accusé d’avoir agressé sexuellement 70 jeunes scouts lyonnais dans les années 1980 et 1990, il met en scène trois hommes qui, victimes de ce prêtre, décident de mener un combat pour le faire inculper. Des rôles tenus par Melvil Poupaud, Denis Ménochet et Swann Arlaud.

Le point de vue des victimes

Dévoilée le 6 décembre 2018, la bande-annonce laisse entrevoir un film poignant où se mêlent culpabilité, incompréhension, colère, douleur et silence. D’autant plus que le cinéaste n’a changé aucun nom afin de mieux coller à la réalité et évoque La Parole Libérée, l’association à l’origine du procès de Bernard Preynat.

[EMBED url="http://video-streaming.orange.fr/cinema/grace-a-dieu-de-francois-ozon-bande-annonce-VID0000002IYaL.html"]

Le 3 octobre dernier, François Ozon expliquait au Progrès que son long-métrage, dans lequel jouent également Josiane Balasko et Aurélia Petit, serait "un portrait de ces hommes abusés, comment ils ont vécu avec leur traumatisme, comment ils ont libéré leur parole et quelles en ont été les répercussions familiales et sociales." Et d’assurer que son film, "raconté du point de vue des victimes", n’apporterait "pas de réponses" mais poserait "beaucoup de questions".

autres actualités