Exfiltrés : le réalisateur raconte un tournage sous tension en Jordanie 6 mars 2019

C’est aujourd’hui, le 6 mars 2019, que sort "Exfiltrés", premier long-métrage d’Emmanuel Hamon racontant la tentative d’exfiltration d’une jeune Française regrettant d’être partie en Syrie pour rejoindre les rangs de Daech avec son fils de 5 ans, dont le tournage a été mouvementé.

Si ce n’est bien sûr pas en Syrie qu’ont eu lieu les prises de vue d’"Exfiltrés", [LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/quiz-dans-quels-pays-ont-ete-tournes-ces-films-francais-CNT000001c97KG.html"]le tournage s’est tout de même déroulé dans un pays qui lui est frontalier, la Jordanie, et certaines séquences ont parfois provoqué la panique parmi les locaux. "Souvent quand on tournait dans les décors de Raqqa à l’intérieur de Amman, on se retrouvait face à des gens qui - quand ils étaient confrontés à des comédiens ou des figurants qui étaient habillés en costumes de Daech - avaient une vraie angoisse, un vrai stress", a ainsi raconté le réalisateur dans une interview accordée au HuffPost. Et de poursuivre : "Tous les Syriens qui étaient tous les jours sur le plateau (...) ont été à Raqqa ou dans la région, ont connu les prisons d’Assad ou de Daech, et ils ont infusé le film de leur expérience."

De l’importance du réalisme

"Il y avait une vraie tension", s’est aussi rappelé Emmanuel Hamon avant d’ajouter : "Évidemment ce n’est pas ça que je cherchais mais je cherchais quand même quelque chose qui plonge tout le monde dans la réalité de ce qui est raconté dans le film."

[EMBED url="http://cineday.orange.fr/bandes-annonces/exfiltres-bande-annonce-1-vf-2019-CNT000001deKHl.html"]

C’est aussi pour cela que le cinéaste a engagé de nombreux Syriens dont Kassem Al Khoja, un acteur non professionnel qui tient un rôle important dans le long-métrage et qui a, lui aussi, été perturbé par certains aspects du tournage. "La première fois que j’ai vu les personnages de Daech en costumes, ça m’a fait tellement bizarre que je ne voulais pas leur parler", a-t-il notamment indiqué à l’AFP.

autres actualités