Comment Nathan Ambrosioni, 18 ans, a convaincu le CNC d’investir dans son film 13 février 2019

En salle depuis le 13 février 2019, "Les Drapeaux de papier" est le premier long-métrage de Nathan Ambrosioni, qui n’avait que 18 ans lors du tournage. Un jeune homme précoce qui s’est débrouillé pour s’offrir des acteurs déjà bien installés dans le milieu du cinéma français et même obtenir des aides du Centre National du Cinéma.

Interviewé par Le Parisien, Nathan Ambrosioni a révélé que c’est à 17 ans, alors qu’il était en terminale, qu’il a écrit le scénario des "Drapeaux de papier", un drame sensible qui raconte les retrouvailles entre une jeune femme de 24 ans et son frère de 30 ans, tout juste sorti de 12 années de prison. Cette histoire, celui qui "avai(t) déjà réalisé des courts-métrages amateurs" avant de ressentir une "envie dévorante" de passer au long, c’est après avoir lu un article sur un ancien prisonnier qu’il l’a imaginée. Mais encore fallait-il qu’il parvienne à trouver des financements pour pouvoir mener à bien son projet.

Petit budget

En fait, c’est d’abord ses comédiens que Nathan Ambrosioni a trouvés. Le Parisien raconte qu’il a abordé Noémie Merlant, qu’il avait adorée dans [LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/sandrine-bonnaire-quot-j-aurais-pu-tomber-dans-daech-quot-CNT000000uKKBf.html"]"Le Ciel attendra", à l’issue d’une avant-première et que c’est l’agent de cette dernière qui a proposé le scénario a un autre de ses clients, Guillaume Gouix.

[EMBED url="http://cineday.orange.fr/bandes-annonces/les-drapeaux-de-papier-bande-annonce-1-vf-2018-CNT000001cp6Iv.html"]

Et c’est grâce à ce duo que la productrice contactée par l’adolescent a pu obtenir les aides du CNC, faisant de lui le plus jeune réalisateur à en avoir bénéficié à ce jour. Malgré tout, c’est avec "moins d’un million d’euros" en poche que le tournage a débuté il y a un an, "en mode guérilla".

Promis à une belle carrière, Nathan Ambrosioni est déjà au travail sur son second long-métrage, "un drame qui va petit à petit vers le film de genre", qu’il coécrit actuellement avec Audrey Diwan ("La French").

autres actualités