Clap de fin pour Le Beverley, dernier cinéma porno de Paris 22 février 2019

Les Parisiens ne pourront plus voir de films pornographiques sur grand écran car le dernier cinéma spécialisé dans le X de la ville, Le Beverley, va définitivement fermer ses portes samedi 23 février 2019.

Propriétaire de l’établissement depuis 1993, Maurice Laroche, 75 ans, a décidé de prendre sa retraite et quitter la région parisienne. Résultat : Le Beverley, [LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/dossier-cine/quand-le-milieu-du-porno-s-expose-a-l-ecran-CNT0000014h0ml/photos/dr-d4acad6053d9913608af3881a439299f.html#plmAnchor"]son cinéma interdit aux moins de 18 ans situé au 14 rue de la Ville Neuve dans le XIe arrondissement de la capitale, projettera son dernier film ce 23 février lors de la traditionnelle "soirée couple" du samedi soir, comme il l’a révélé au Parisien. "D’habitude, on ferme à minuit. Là, on ira sûrement au-delà", a-t-il en outre précisé. Le patron pourra ainsi profiter un peu plus de ses fidèles clients.

Les fauteuils de la salle à vendre

À leur propos, Maurice Laroche a déclaré au quotidien : "Je quitte sans regret Paris où, à mon sens, la convivialité a disparu. En revanche, je regretterai mes clients et l’ambiance chaleureuse qui régnait au Beverley lorsque certains spectateurs arrivaient avec une bonne bouteille, d’autres avec du fromage d’Auvergne que nous partagions en toute simplicité. Ici, on parlait de tout, sauf de politique."

[EMBED url="http://video-streaming.orange.fr/autres/au-beverley-les-derniers-jours-du-cinema-porno-a-l-ancienne-CNT000000RLjX9.html"]

Le lendemain de la dernière séance, dimanche 24 donc, les "clients et amateurs pourront acheter ’30 euros pièce’ les 90 fauteuils en skaï rouge" écrit le Parisien. D’autres objets seront à vendre, comme des films sur pellicule de 35 mm à 50 euros, des affiches à partir de 10 euros ou encore un coffret à 60 euros contenant, entre autres, un DVD retraçant l’histoire du Beverley.

autres actualités