Avatar : les 4e et 5e épisodes déjà en préparation 30 octobre 2018

Le tournage des 2e et 3e volets de la saga de James Cameron vient de se terminer, et les suites sont d’ores et déjà en cours de production.

Il aura fallu attendre plus de dix ans pour découvrir la suite des aventures des Na’vi sur Pandora puisqu’"Avatar 2" sortira en salle le 16 décembre 2020. "Avatar 3", 4, et 5 suivront ensuite, des films qui devraient [LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/avatar-les-suites-vont-revolutionner-la-3d-selon-james-cameron-CNT0000013ClLv.html"]révolutionner la 3D selon James Cameron et dont les prises de vue ont été largement [LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/avatar-2-s-essaye-a-la-performance-capture-aquatique-CNT0000004qCU7.html"]réalisées sous l’eau.

Une expérience sur laquelle est revenue Sigourney Weaver lors d’une interview au Hollywood Reporter le 27 octobre 2018, alors qu’elle vient de terminer le tournage des 2e et 3e films : "On a tous appris à plonger en apnée, c’était un vrai challenge et c’était plutôt cool. (...) Nous étions entourés des meilleurs plongeurs du monde. La seule chose qui fait peur, c’est que parfois, il faut se laisser couler jusqu’au fond à l’aide de poids. Heureusement, j’avais un plongeur à chaque bras pour m’aider à remonter, sinon, j’y serais encore !"

"Une grande saga"

L’actrice a également révélé qu’elle allait bientôt retrouver le reste du casting pour tourner "Avatar 4" et 5 : "Il s’agit d’une seule histoire, même si (les films) sont indépendants les uns des autres. Ça fonctionne sans le 4 et le 5, mais c’est vraiment une grande saga." Et si elle n’incarnera plus le Dr Grace Augustine, il s’agira quand même d’une sorte de "continuation du personnage".

[EMBED url="http://cineday.orange.fr/bandes-annonces/avatar-bande-annonce-16-vf-2009-CNT000000NVThS.html"]

Le scénario de ces nouveaux Avatar semble en tout cas avoir conquis Sigourney Weaver : "Il est fantastique. Dans le premier film, que j’adore, (James Cameron) n’avait pas pu installer tout ce qu’il voulait. Alors que dans ceux-là, il peut raconter une histoire très personnelle." Et de conclure : "Le message est de ne pas tout sacrifier pour l’argent et par esprit de conquête. Il faut quatre films pour partager haut et fort cette philosophie dans le monde entier."

autres actualités