André Dussollier : selon Étienne Chatiliez, Tanguy serait "un psychopathe" 8 avril 2019

Le 7 avril 2019, André Dussollier était invité au micro d’Europe 1 pour faire la promotion de "Tanguy, le retour". L’acteur a en profité pour faire quelques confidences sur le scénario du film événement.

[LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/etienne-chatiliez-quot-c-est-casse-gueule-de-faire-une-suite-18-ans-apres-tanguy-quot-CNT000001dU4ut.html"]Dix-huit ans après la sortie de "Tanguy" en 2001, le réalisateur Étienne Chatiliez propose "Tanguy, le retour", la suite du film qui sortira en salle le 10 avril prochain. Côté casting, les acteurs principaux restent les mêmes avec Éric Berger dans le rôle culte de Tanguy, ainsi que Sabine Azéma et André Dussollier dans la peau de ses parents. À l’occasion de la sortie imminente du film, André Dussollier était donc l’invité d’Isabelle Morizet sur Europe 1 ce dimanche 7 avril, dans l’émission Il n’y a pas qu’une vie dans la vie.

"C’est sa nature d’être là"

L’acteur de 73 ans s’est alors confié sur les coulisses du film, mais également sur [LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/tanguy-le-retour-la-famille-se-dechire-dans-la-premiere-bande-annonce-CNT000001cFkom.html"]les différences avec le premier volet. Il a notamment raconté que cette fois-ci, Tanguy ne revenait pas chez ses parents que pour des raisons économiques. "Il s’incruste, c’est sa nature d’être là (...). C’est un peu difficile pour tout le monde. Là, Tanguy, c’est un peu autre chose. Étienne Chatiliez dirait que Tanguy est un psychopathe. Il ne peut pas s’empêcher de revenir à la maison parce qu’il est bien là", a-t-il précisé.

[EMBED url="http://video-streaming.orange.fr/actu-politique/tanguy-andre-dussollier-confirme-une-suite-du-film-sorti-en-2001-CNT0000019DxTT.html"]

André Dussollier a ensuite fait un parallèle avec sa propre vie, en avouant avoir été le contraire d’un Tanguy pendant ses jeunes années. "Quand j’avais 23 ans, j’avais vraiment envie de partir de chez moi, de ne pas suivre la voie tracée", a-t-il conclu avec fierté.

autres actualités