sports par New York (AFP) , mercredi 8 septembre 2021 à 05:00

US Open : la jeune Fernandez en demi-finale contre Sabalenka

image description
image description

Le rêve se poursuit pour Leylah Fernandez : la Canadienne de 19 ans, sensation de l’US Open, a accédé mardi aux demi-finales, aux dépens de l’Ukrainienne Elina Svitolina (5e), et affrontera la N.2 mondiale Aryna Sabalenka, tombeuse de la Tchèque Barbora Krejcikova (9e).

Depuis qu'elle a sorti à la surprise générale la tenante du titre Naomi Osaka au 3e tour, puis l'Allemande Angelique Kerber en 8e, en étant pourtant à chaque fois menée un set à zéro, la 73e mondiale est irrésistible.

Elle est venue à bout difficilement 6-3, 3-6, 7-6 (7/5) de Svitolina, demi-finaliste à Flushing Meadows en 2019, en étant récompensée par son agressivité permanente dans les échanges, qui a fini par faire plier son adversaire.

Plus entreprenante, avec ses grands coups droits qui ont souvent fait mouche, elle a empoché le premier set sans contestation.

Lors de la deuxième manche, Svitolina, médaillée de bronze aux Jeux olympiques de Tokyo, s'est ressaisie en breakant à deux reprises. Mais elle a tout de même dû se battre pour égaliser sur un de ses cinq aces, après que son adversaire a amorcé une remontée, sous les yeux de son époux Gaël Monfils.

Habituée aux batailles qui durent, Fernandez, levant haut son poing droit fermé et puisant son énergie dans le soutien du public à chaque point remporté, s'est détachée dans le troisième set, en menant 5-2, mais Svitolina a débreaké deux fois, rendant l'épilogue de ce match bien incertain.

- "Elle n'aura rien à perdre" -

Le tie-break bascula à 5-5, quand la Canadienne a réussi un passing long de ligne, avec l'aide de la bande du filet. Sur quoi, c'est Svitolina qui a craqué sur sa balle de match en commettant l'erreur fatale, avant d'aller féliciter son adversaire qui se relevait à peine, ayant posé ses deux genoux à terre.

"Aujourd'hui, mon père (qui est aussi son entraîneur, ndlr), m'a dit Bats-toi sur chaque point. C'est ton premier quart d'un Grand Chelem. N'en fais pas ton dernier match ici. Bats-toi pour ton rêve", a-t-elle confié après-coup.

Elle devra conserver cet état d'esprit jeudi, car elle aura fort à faire face à Aryna Sabalenka, expéditive contre Barbora Krejcikova 6-1, 6-4 en à peine 1h25.

La Bélarusse qui atteint le dernier carré de l'US Open pour la première fois - elle a été demi-finaliste à Wimbledon en juillet, a été très impressionnante face à lauréate du dernier Roland-Garros, faisant souvent parler la foudre avec beaucoup de points gagnants à la clé (53).

"Etre en demi-finale ici signifie beaucoup pour moi, c'est mon tournoi préféré. J'ai aimé chaque seconde passée sur ce court", a-t-elle réagi au centre du Arthur Ashe où elle jouait pour la première fois.

Elle y reviendra jeudi, avec l'intention de stopper Leylah Fernandez. "Elle joue bien, elle bouge bien et je sais qu'elle n'aura rien à perdre", a convenu Sabalenka qui devra assumer son statut de favorite, hérité depuis les sorties précoces de Naomi Osaka et de la N.1 mondiale Ashleigh Barty.

mots clés de l'article : tennis , CAN , 2021 , WTA , Flushing , UKR

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis