sports par Cassis (France) (AFP) , vendredi 12 février 2021 à 22:49

Tour de La Provence : Alaphilippe s’en tire à bon compte, bis pour Ballerini

image description
image description

Comme jeudi à Six-Fours-les-Plages, l’Italien Davide Ballerini (Deceuninck-QuickStep) a remporté au sprint vendredi la 2e étape du Tour de La Provence cycliste, qui a bien failli être fatale à son équipier français Julian Alaphilippe.

Il n'y a finalement pas eu trop de dégâts pour le champion du monde français, mais cette étape pluvieuse et froide entre Cassis (Bouches-du-Rhône) et Manosque (Alpes-de Haute-Provence), longue de 174,7 kilomètres, aurait pu faire mal.

Le champion du monde était ainsi dans les premières positions du peloton à à peine plus d'un kilomètre de l’arrivée quand il a glissé dans un virage, pris par la chute du Russe Aleksandr Vlasov (Astana) devant lui.

Le genou écorché, il a franchi la ligne trois minutes et demie après Ballerini, mais le jury des commissaires a reclassé les deux hommes dans le temps du vainqueur.

Il en a été de même pour l’Espagnol Ion Izagirre (Astana) et l’Américain Matteo Jorgenson (Movistar) qui se sont accrochés à 100 mètres de la ligne. Le 18 octobre, Alaphilippe avait mis un terme à sa saison 2020 après une chute dans le Tour des Flandres qui lui avait occasionné plusieurs fractures à la main droite. Mais il s’est voulu rassurant à l’arrivée vendredi.

Ces deux incidents dans les rues de Manosque n’ont en tous cas pas perturbé Ballerini, qui s’est imposé tout en puissance dans une arrivée en montée. Il a devancé son compatriote Giulio Ciccone (Trek-Segafredo) et l’Espagnol Alex Aranburu (Astana).

Le sprinteur italien assoit son avance au classement général, mais il sait qu'il devra rendre son maillot de leader samedi après l'arrivée en haut des pentes du Mont-Ventoux. La 3e étape mène en effet le peloton d’Istres (Bouches-du-Rhône) au chalet-Reynard, situé aux deux tiers du Géant de Provence (14,6 km à 7,6%).

Alaphilippe, 3e à 17 secondes, fait partie des candidats au maillot corail mais les grimpeurs Warren Barguil (Arkea-Samsic), Aurélien Paret-Peintre (AG2R Citroën), Fabio Aru (Qhubeka), Egan Bernal (Ineos Grenadiers), Aleksandr Vlasov et Alexey Lutsenko (Astana) ne pointent qu’à vingt secondes du leader.

mots clés de l'article : Cyclisme , FRA

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis