sports par Biarritz (AFP) , samedi 2 octobre 2021 à 22:02

Top 14 : Toulouse, une marche trop haute pour Biarritz

image description
image description

Toulouse, malmené par une équipe de Biarritz généreuse, a attendu l’entrée de son facteur X Antoine Dupont qui a fait la différence et donné la victoire au champion en titre (17-11) samedi, à Aguilera à l’occasion de la 5e journée.

Le sans-faute toulousain s'est poursuivi au Pays Basque. Cinq matches cette saison, cinq victoires, la troisième à l'extérieur qui doit beaucoup à Dupont qui a changé, pour ne pas dire illuminé, le scénario de ce match alerte attendu depuis sept ans et demi par le peuple rouge et blanc et que le promu a pensé enlever comme il l'avait fait face à l'UBB et au Racing 92.

Le morceau était cette fois un peu trop gros pour les coéquipiers de Francis Saili. Ils ont rivalisé pendant près d'une heure, ont mené au score après la pause (6-3 grâce à une pénalité et un drop de Brett Herron) dans une ambiance de corrida, avant de céder sur deux éclairs du demi de mêlée star des visiteurs, remplaçant samedi.

Le première est né d'une sortie d'une mêlée axiale aux 40 mètres avec passe croisée pour Tim Nani-Williams filant derrière la ligne (58), la seconde d'une inspiration dont Dupont a le secret avec feinte et prise d'intervalle pour un 14-0 en deux minutes rédhibitoires qui ont coupé l'élan biarrot.

Jusque-là, les défenses s'étaient montrées impériales, les maladresses très nombreuses, notamment dans les rangs du leader très en deçà dans la continuité, mais qui avait viré en tête à la pause sur une pénalité de Thomas Ramos (36).

Sur la fin, alors que l'on était plus proche de l'essai de bonus pour les hommes d'Ugo Mola, le carton rouge infligé à Joe Tekori pour une manchette sur Romain Ruffenach (69) a pimenté la fin de match.

Souvent dans l'avancée, Saili, très adroit balle en main, a envoyé son ailier Vincent Martin pour un essai en coin synonyme d'espoir de bonus défensif (76). Malheureusement, le buteur local Herron, si précis depuis le début de saison, a cette fois manqué sa transformation.

Il n'en reste pas moins que le BO de Steffon Armitage a rappelé qu'il faudra compter sur lui cette saison et qu'il ne tombera pas dans son antre à chaque fois sur des Toulousains aussi cliniques.

mots clés de l'article : Rugby , FRA , TOP

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis