sports par Paris (AFP) , vendredi 30 avril 2021 à 15:01

Top 14 : le transfert de Fickou épice le derby francilien

image description
image description

Sans public, le derby francilien Racing 92 - Stade français n’aura pas la même saveur samedi (14h00) mais le départ précoce de Gaël Fickou, de Paris vers les Hauts-de-Seine, a pimenté la rivalité entre les deux clubs ces deux dernières semaines.

Le trois-quarts centre des Bleus, qui a joué sous ses nouvelles couleurs samedi dernier, ne foulera pas le gazon synthétique de la Paris La Défense Arena. Pour une raison "éthique", a-t-on expliqué au Racing 92 en soulignant que la rencontre, reportée pour des raisons liées au Covid-19 était prévue initialement, le 17 avril, c'est-à-dire avant le transfert du joueur.

"Raison contractuelle", a-t-on rétorqué au Stade français où le départ du capitaine de la défense française, en tant que joker médical, a créé des remous.

"Je suis très déçu. Déçu par son état d'esprit. Cela ne se fait pas de quitter ses partenaires en cours de saison", a grincé le président du Stade français Hans-Peter Wild dans un entretien au quotidien L'Equipe la semaine dernière.

"Ce n'est pas Gaël Fickou qui a décidé tout ça. Il a subi et il a essayé ensuite de sortir du mieux possible de la situation qui lui était proposée", a répondu le président du Racing 92, Jacky Lorenzetti, sur RMC Sport, en refusant de souffler sur les braises.

"Je garde un tel mauvais souvenir de cette fusion avortée avec le Stade français que je ne vais pas m'engager dans quoi que ce soit qui puisse nuire à notre image dans les relations avec le Stade français", a-t-il souligné.

- Mariage raté -

Le projet de mariage surprise entre les deux clubs en 2017, porté par Lorenzetti lui-même et Thomas Savare, alors propriétaire du Stade français, avait soulevé une levée de boucliers. Les joueurs parisiens avaient même décrété une grève illimitée avant que la tentative de fusion ne soit rapidement abandonnée.

Cet épisode tumultueux n'a toutefois pas eu que des effets négatifs à en croire Laurent Sempéré, encore joueur du Stade français cette année-là et aujourd'hui entraîneur-adjoint. "Ça nous a permis de démarrer sur un nouveau cycle, de continuer à exister. C'était un passage peut-être obligé, qui a fait mal. Mais c'était pour mieux rebondir et là on est dans le moment du rebond", a expliqué le coach des avants parisiens en conférence de presse jeudi.

Que reste-t-il de cette fusion ratée dans l'effectif du Racing 92? "Sincèrement, plus rien du tout. Cela n'a même pas été abordé avec les joueurs", a répondu jeudi l'entraîneur francilien Laurent Travers. Le coach avait été désigné en 2017 pour codiriger avec Laurent Labit (aujourd'hui dans le staff des Bleus) l'équipe fusionnée avant que le projet ne tombe à l'eau.

Pour Travers, un duel Racing 92 - Stade français est "toujours particulier" mais celui-ci est "surtout un match parmi les vingt-six" programmés sur une saison de Top 14.

- Enjeu sportif important -

Le derby francilien aurait-il perdu de son éclat ? "Non, au contraire", estime Sempéré. "S'il y a un derby qui, chaque année, gagne en éclat, c'est celui-là! Et puis, cette année, il y une histoire de classement, des histoires extra-sportives... Il y toujours des histoires autour de ces matches-là. Cela ne fait que lui donner de l'ampleur mais cela reste un rendez-vous sportif avant tout", poursuit l'ancien talonneur qui a aussi joué au Racing 92 (2006-2008).

L'enjeu sur le terrain est en effet important des deux côtés. Le XV ciel et blanc, troisième au classement, doit gagner pour combler une partie de son retard sur les deux premières places, qui qualifient directement pour les demi-finales.

Les Stadistes, neuvièmes et battus de justesse à l'aller (27-25), doivent eux l'emporter pour entretenir une lueur d'espoir d'accession à la phase finale.

mots clés de l'article : Rugby , FRA , TOP

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis