sports par Paris (AFP) , samedi 5 septembre 2020 à 22:29

Top 14 : le Racing 92 sur courant alternatif, Toulon éteint

image description
image description

Un succès étriqué du Racing 92 à Lyon (27-23), une victoire probante de La Rochelle devant Toulon (29-15)... Le Top 14 a repris fort malgré la menace de la pandémie qui a déjà causé le report de Stade français-UBB.

Le Racing 92, La Rochelle et Castres rejoignent donc Pau à la 1re place -temporaire- du classement du Top 14 avec quatre points chacun.

La préparation avait été perturbée par l'épée de Damoclès du report qui pèse sur les rencontres: Lyonnais, Racingmen ou Agenais ont failli voir leurs rencontres décalées, comme le match entre Bordeaux-Bègles et le Stade français, initialement prévu vendredi mais reporté "à une date ultérieure", les Parisiens ne pouvant aligner suffisamment de joueurs en première ligne.

Les matches qui ont été joués ont démontré que les rugbymen du Top 14 n'avaient pas -encore- les jambes: à l'image de la superstar Kurtley Beale, pas vraiment brillant et sorti avant l'heure de jeu, le Racing 92 a d'ailleurs failli se brûler les doigts sur le terrain du LOU.

Les Ciel et Blanc ont dû attendre la seconde période et deux essais de Louis Dupichot (47e) et Finn Russel (57e) pour se défaire de Lyonnais accrocheurs à défaut d'être efficaces.

Les Toulonnais, trop brouillons, trop indisciplinés, ont, eux, été dominés par La Rochelle (29-15). Le RCT est tombé sur le Néo-zélandais Ihaia West pas du tout à l'ouest, auteur de vingt-quatre points à lui tout seul (un essai, cinq pénalités, deux transformations).

Les cartons jaunes du pilier Emerick Setiano (32e) et du centre Duncan Paia'aua (35e) n'ont certes pas aidé mais jamais le club de la Rade n'a pu faire vaciller les Maritimes, 2e au moment du gel de la saison en mars.

- Ibitoye et West brillent -

Dans l'autre rencontre de la journée, Castres a battu Agen au forceps (26-22), le quatrième succès consécutif à Armandie du CO malgré un doublé de la pépite anglaise du SUA Gabriel Ibitoye.

La veille, c'est une coupure de courant qui a accueilli les premiers points inscrits en championnat de France après six mois sans compétition: lorsqu'Antoine Hastoy, au bout de trois minutes de jeu, a inscrit la première pénalité du premier match, 187 jours après celle de Louis Carbonel pour Toulon face au Stade français (19-18) le 1er mars, le GGL Stadium a été plongé dans le noir.

Une coupure de courant a en effet interrompu la reprise pendant une dizaine de minutes avant le retour au rugby: le Montpelliérain Yacouba Camara (16e) a inscrit le premier essai de la saison, le champion du monde Handré Pollard a passé treize points... et le MHR, lancé, a déraillé.

Mené 23-10 à la pause, Pau n'a jamais douté. Mieux, la Section, seule équipe de Top 14 à avoir disputé trois matches de préparation, a su faire parler sa fraîcheur tout en profitant de l'indiscipline héraultaise (deux cartons jaunes, vingt pénalités contre) pour punir son hôte du jour, au bout du bout, alors que la sirène avait déjà retenti (26-23).

La 1re journée du Top 14 2020-2021 se termine dimanche avec, notamment, le choc entre Clermont et Toulouse, revanche de la dernière finale.

Un match XXL, joué devant 10.000 spectateurs après dérogation accordée par la préfecture du Puy-de-Dôme. L'occasion pour Sébastien Bézy, néo-Clermontois, de donner des regrets aux Rouge et Noir, son club formateur qu'il a quitté cet été.

mots clés de l'article : Rugby , FRA , TOP

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité
Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis