sports par Adelboden (Suisse) (AFP) , samedi 9 janvier 2021 à 20:08

Ski alpin : Pinturault "très fier" de son doublé à Adelboden

image description
image description

Large vainqueur des deux géants de Coupe du monde programmés cette année à Adelboden, Alexis Pinturault s’est dit "très fier" samedi de ce doublé et a attribué sa montée en puissance au "travail" avec son équipementier après un début de saison en demi-teinte.

QUESTION: Deux victoires de suite ici, qu'est-ce que ça représente pour vous ?

REPONSE: Je ne suis pas sûr qu'il y aura de nouveau deux géants à Adelboden (une programmation exceptionnelle liée à la pandémie, ndlr). Donc ça fait partie de notre histoire maintenant, de celle du ski alpin, et je suis plutôt très fier de ma performance sur les deux jours. Adelboden c'est une grande classique, ça fait partie des endroits où on a envie de gagner. Si on doit citer un géant, c'est celui-là. Toutes les pistes sont belles, mais ici il y a quelque chose de spécial. Avoir pu gagner deux fois ici, c'est quelque chose d'assez remarquable.

Q: Était-ce aussi facile pour vous que les écarts en donnent l'impression ?

R: On m'a beaucoup dit ça aujourd'hui, mais quand je descends je n'ai pas cette sensation. La deuxième manche était plus sombre qu'hier (vendredi, ndlr) parce qu'on partait un peu plus tard, et la piste a marqué légèrement, donc c'était loin d'être évident. Adelboden, c'est toujours une course difficile: il y a pas mal de mouvements de terrain, il faut skier intelligemment et savoir faire la différence sur les points clés. On sait qu'on peut rapidement perdre du temps à certains endroits parce qu'on a été trop gourmand.

Q: Vous portez maintenant le dossard rouge de leader du géant, avec 40 points d'avance sur le Suisse Marco Odermatt. La tendance dans la spécialité s'est-elle complètement renversée ?

R: L'important ce n'est pas d'avoir le dossard rouge maintenant, c'est de l'avoir à la fin, donc pour l'instant je ne ressens pas grand-chose. L'essentiel c'est d'être au contact, même si devant c'est mieux. Au début de la saison, ce n'était pas tout à fait ce que j'espérais. C'était pas mal mais il manquait un petit truc. Après on s'est remis au travail avec Head (son équipementier, ndlr), on a trouvé des petites choses qui permettaient de skier encore mieux, avec un peu plus de facilité, et me permettent d'être performant sur les dernières courses. Après, Marco a toujours été sur le podium depuis le début, sauf aujourd'hui. (Le Croate Filip) Zubcic aussi est toujours là. La bagarre sera riche jusqu'à la fin, je ne m'en fais pas: les athlètes qui sont autour sont aussi très forts.

mots clés de l'article : ski , MES , MOND , alpin

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis