sports par Los Angeles (AFP) , mercredi 24 novembre 2021 à 11:23

NBA : les Knicks et Fournier s’offrent les Lakers, en l’absence de James suspendu

image description
image description

Les Knicks, au sein desquels Evan Fournier enfin en verve avec son shoot a montré la voie, se sont offert un succès d’estime (106-100) contre les Lakers, certes privés de LeBron James suspendu, mardi en NBA.

Adroit à longue distance (6/9) et auteur de 26 points, l'arrière français a montré un autre visage que celui des deux dernières semaines, durant lesquelles il était apparu bien en dedans après des débuts réussis dans la "Grosse Pomme".

A ses côtés, Julius Randle a été très actif (20 pts, 16 rbds, 5 passes) pour permettre à New York (10-8) de remonter à la 6 place à l'Est, quatre rangs derrière Miami, qui a su effacer neuf points de retards à l'entame du 4e quart-temps pour l'emporter à Détroit (100-92).

Dans le sillage de leurs deux meilleurs scoreurs, en l'absence de Derrick Rose (cheville), les Knicks ont démarré tambour battant pour compter jusqu'à 25 unités d'avance (54-29) au milieu du deuxième quart-temps. Avant que L.A. ne réussisse à combler son retard vers la fin du troisième, quand Carmelo Anthony (12 pts), l'ancienne gloire locale ovationnée par le Madison Square Garden, a égalisé sur un dunk (79-79).

Mais dans l'ultime période, le remplaçant new-yorkais Immanuel Quickley a pris feu en réussissant quatre shoots derrière l'arc d'affilée en moins de cinq minutes, soit 12 de ses 14 points au total, pour faire s'évanouir les rêves de hold-up des Californiens, portés par Russell Westbrook en mode triple-double (31 pts, 13 rbds, 10 passes) aux allures de leader.

- Doncic revient, Dallas repart -

Car James purgeait le match de suspension qui lui a été infligé par la NBA, après son coup donné dimanche au visage du joueur de Détroit Isaiah Stewart. Ce dernier, ensanglanté au-dessus de l'œil, avait ensuite voulu se venger à plusieurs reprises sur le parquet et a écopé pour cela de deux matches.

Sans leur "King", qui venait de se rétablir d'une blessure aux abdominaux l'ayant écarté des terrains le temps de huit rencontres, les Lakers ont fait preuve de combativité pour réussir leur "comeback", mais ils ont manqué d'un second souffle, à l'image d'Anthony Davis (20 pts) amoindri, car sujet à un syndrome grippal non lié au Covid-19, a assuré son équipe, engoncée à la 9e place à l'Ouest.

Juste devant eux se trouvent les Nuggets, lourdement défaits à Portland (119-100), déplorant eux aussi l'absence préjudiciable de leur leader, le MVP Nikola Jokic, touché à un poignet.

Dans ces conditions, les Blazers se sont régalés, à l'image de CJ McCollum (32 pts) et Damian Lillard (25 pts), auteurs de dix des quinze shoots primés de leur équipe, qui confirme son nouvel élan positif à la 6e place, avec le même bilan (10-8) mais juste derrière les Clippers, battus à domicile par Dallas (112-104) après prolongation.

De retour après trois matches manqués en raison d'une entorse à une cheville, Luka Doncic (26 pts, 9 passes, 9 rbds) a fait du bien aux Mavs qui avaient perdu à chaque fois en son absence et remontent en 4e position. Kristaps Porzingis a aussi répondu présent (30 pts), notamment dans l'"overtime" avec six pions plantés sur les neuf de son équipe.

Côté Clippers, le shoot derrière l'arc, égalisateur au buzzer, de Paul George (26 pts, 9 rbds, 6 passes) n'aura servi à rien.

mots clés de l'article : basket , NBA

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis