sports par Cortina d’Ampezzo (Italie) (AFP) , vendredi 19 février 2021 à 19:52

Mondiaux de ski alpin : "J’étais à la limite de sortir", raconte Mathieu Faivre

image description
image description

"Repartir d’ici avec deux médailles d’or c’est juste incroyable", a savouré Mathieu Faivre, surprenant champion du monde de géant vendredi trois jours après un titre en parallèle.

QUESTION: Racontez-nous vos deux manches du jour...

REPONSE: "Sur la première, je ne me suis pas senti juste. Mais j'ai essayé d'y croire jusqu'au bout sans me poser de question. Je sais qu'à l'entraînement je skie plutôt vite. La première manche s'est bien passée, 4e, donc je n'avais rien à perdre sur la deuxième. Sur la seconde, c'était compliqué. On part avec le soleil qui tombait, la piste qui avait bougé, des conditions changeantes entre le départ, le milieu et l'arrivée où il faisait très chaud. Je ne me suis pas senti extrêmement bien, il y a des moments où j'étais à la limite de sortir mais à chaque fois ça passait. J'ai essayé de pousser aussi fort que possible jusqu'à l'arrivée."

Q: Que représente ce titre en géant, le premier pour un Français depuis Jean-Claude Killy en 1968?

R: "Je suis venu ici en priorité pour le géant. Repartir avec la plus belle des médailles, c'est juste un sentiment incroyable. Ça fait 53 ans qu'il n'y avait pas eu de champion du monde de géant, c'est ma discipline, je ne fais quasiment que ça, donc ça représente énormément de choses. Et Killy, c'est quand même la référence du ski alpin, avec Alexis (Pinturault) qui a un palmarès incroyable. Inscrire mon nom après lui au palmarès c'est lourd de sens."

Q: Votre titre est-il une surprise?

R: "Bien sûr. Depuis le début de la saison je n'ai jamais été dans le coup, je n'ai jamais joué avec les meilleurs, ne serait-ce que sur une manche. C'est pour ça que repartir d'ici avec deux médailles d'or, c'est juste incroyable. Il faut croire qu'ils ont raison les gens qui disent que les choses arrivent quand on s'y attend le moins (...) Quand je comprends que je gagne, tous les moments difficiles reviennent à la surface. Depuis qu'on a changé de règle (de matériel), j'ai eu plus de mal à m'adapter. Ça a été compliqué, usant parfois, de se remobiliser. Mais c'est aussi ça la vie de chacun, pas que celle des athlètes. Il faut juste réussir à garder le cap. Il y a des jours comme ça qui récompensent le fait de ne jamais avoir baissé les bras."

Propos recueillis en zone mixte

mots clés de l'article : ski , WC , FRA , ita , 2021 , alpin

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis