sports par Monaco (AFP) , samedi 20 novembre 2021 à 02:29

Ligue 1 : Ben Yedder répond à David et permet à Monaco de prendre un point contre Lille

image description
image description

Monaco a remonté deux buts de retard contre Lille (2-2) au Stade Louis-II vendredi soir en ouverture de la 14e journée, mais n’est pas parvenu à l’emporter et, comme son adversaire, fait du surplace en L1.

Grâce au 7e but en L1 cette saison de Wissam Ben Yedder, sauveur monégasque après être une nouvelle fois sorti du banc, les joueurs de la Principauté ont limité la casse après avoir été menés 2-0 et secoués par un très bon Jonathan David, auteur d'un doublé.

Pourtant, si la rencontre a été de qualité et, avant leurs rendez-vous européens, contre Salzbourg en C1 mardi pour Lille et la Real Sociedad en C3 jeudi pour Monaco, aucune des deux formations ne peut se satisfaire d'un point.

Monaco, avec 19 points (deux en trois journées), et Lille, avec 17 points (trois en 5 journées), vont encore perdre du terrain sur les équipes qui visent une place en Ligue des champions la saison prochaine.

Les entraîneurs Niko Kovac et Jocelyn Gourvennec auront donc l'obligation de rattraper ces points perdus respectivement contre Strasbourg (dimanche) et Nantes (samedi) lors de la 15e journée.

En attendant, les quarante premières minutes ont été un cauchemar pour le capitaine Axel Disasi et ses coéquipiers. Pris par des Lillois très agressifs, les Monégasques, pourtant jour de fête nationale, ont été rapidement acculés sur leur but.

Le défenseur central international serbe, Strahinja Pavlovic, a dû se jeter dans les pieds de Xeka pour tenter de contrer sa frappe. Résultat: pénalty et avertissement pour le Serbe.

- Très bon Diop -

Tout juste de retour du Canada, Jonathan David n'a pas hésité pour inscrire son 9e but de la saison (0-1, 5e).

Déboussolés, les Monégasques se sont de nouveau très rapidement fait surprendre. Plein axe, sur une longue ouverture de Djalo, David, intenable, a lâché ses adversaires pour inscrire son 10e but en L1, entre les jambes d'Alexander Nübel (0-2, 9e).

Totalement KO debout, les hommes de Kovac sont alors passés plusieurs fois proches de la correctionnelle. Mais Nübel a été excellent lors de deux un-contre-un, devant Jonathan Ikoné (12e) et encore David (39e).

Ces deux exploits ont permis à Monaco de rester en vie. D'autant plus que les Rouge et Blanc avaient commencé à tenter quelques offensives (Boadu, 21e et 29e). Et juste avant la pause, Krepin Diatta a redonné un peu d'espoir aux siens à la suite d'une frappe victorieuse du gauche au premier poteau qui a trompé Ivo Grbic (1-2, 41e).

Si le Sénégalais, touché en fin de mi-temps, a dû laisser sa place à Gelson Martins à la pause, les Monégasques ont toutefois continué à pousser.

Entraîné par un très bon Sofiane Diop, dynamiteur et accélérateur, Monaco s'est créé quelques opportunité. D'abord, Djalo a sauvé sur sa ligne après un geste roublard de Kevin Volland (49e). Puis, tout à tour, Martins (55e), Disasi (66e), Volland (74e) et Aurélien Tchouameni (76e) s'y sont essayés. Jusqu'à ce que Wissam Ben Yedder, tout juste entré en jeu à la place d'un Myron Boadu très décevant (72e), ne prenne les choses en main.

Servi par Volland, l'international a, d'une belle reprise, battu Grbic, encore impuissant sur son côté fermé (2-2, 83e), et permis à Monaco de ne pas perdre.

mots clés de l'article : foot , L1 , FRA

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis