sports par Lille (AFP) , vendredi 10 septembre 2021 à 09:09

L1 : Lille veut confirmer à Lorient avant la Ligue des champions

image description
image description

A quatre jours de son entrée en lice en Ligue des champions face aux Allemands de Wolfsburg, Lille va d’abord tenter de confirmer son redressement en L1 vendredi à Lorient (21h00) et comptera sur Yusuf Yazici pour orchestrer son animation offensive.

Le repositionnement du meneur de jeu turc à son poste de prédilection a coïncidé avec l'amélioration du jeu lillois, à Saint-Etienne (1-1) d'abord, puis face à Montpellier (2-1) avant la trêve internationale.

Buteur face aux Héraultais, il avait réalisé un match plein et contribué au premier succès des champions de France en Ligue 1.

"Yusuf peut jouer à plusieurs postes. Il a beaucoup travaillé pour l'équipe, il a été décisif. J'ai eu une discussion intéressante avec lui, il veut donner beaucoup, il a beaucoup d’énergie. C’est bien qu'il réponde présent", avait d'ailleurs affirmé son entraîneur Jocelyn Gourvennec après la rencontre.

Placé devant la défense aux côtés de Benjamin André en début de saison, un poste de milieu récupérateur qu'il ne maîtrise pas, Yazici n'avait pas le même rendement, même s'il se montrait toujours impliqué.

- "Bon sur les trois postes" -

"Il est polyvalent. Il a joué plus bas pour les besoin de l'équipe, en raison des absents, blessés ou suspendus. Evidemment que c'est un joueur offensif, qui est bon sur les trois postes, sur le côté, derrière l'attaquant ou même devant", a souligné le technicien lillois.

L'ancien joueur de Trabzonspor a poursuivi sur sa lancée avec l'équipe de Turquie puisqu'il a été buteur face au Monténégro le 1er septembre (2-2) après avoir été aligné comme meneur de jeu, avant de disputer tout le match contre Gibraltar (3-0), cette fois en pointe, alors que Burak Yilmaz était laissé au repos.

Entré en jeu en toute fin de match lors de la déroute aux Pays-Bas mardi (6-1), Yazici aura de la fraîcheur pour le déplacement en Bretagne, ce qui ne sera pas le cas de tous ses coéquipiers.

"La vraie question, c’est de savoir comment on récupère nos internationaux. On a pu faire une séance avec tout le monde hier (jeudi). L'état de fraîcheur, c'est toujours la même problématique pour les entraîneurs après les trêves internationales...", a pointé Gourvennec. "En tout cas les joueurs ont envie de se replonger dans le championnat".

- Gérer les temps de jeu -

Avec les blessures de Jonathan Bamba, Timothy Weah et Renato Sanches, l'animation offensive nordiste est amputée de plusieurs joueurs majeurs et il va falloir gérer les temps de jeu alors que le match au Moustoir marquera le début d'une série de sept rencontres en 24 jours pour le champion de France en titre.

Le vétéran Yilmaz a joué plus d'une heure face aux Néerlandais mardi et devrait débuter, même si la Ligue des champions arrive dès mardi et qu'il reste l'un des pions essentiels du Losc. Le Canadien Jonathan David, buteur mercredi soir avec le Canada, arrivera vendredi matin à Paris et retrouvera le groupe dans le Morbihan à la mi-journée. "Il va nous rejoindre car on a besoin de lui", a expliqué Gourvennec, qui n'exclut pas de le faire jouer quelques minutes.

Les Dogues, seulement 10es du classement à sept longueurs du Paris SG, veulent faire le plein de confiance en Bretagne avant de défier Wolfsburg, leader de Bundesliga.

"On se plonge à fond dans la Ligue 1 et le match de Lorient. On pourra penser à la Ligue des champions samedi, pas avant", a martelé l'entraîneur nordiste. On a retrouvé le fil, on a retrouvé un Losc équilibré, compact, mais il nous manque encore de la régularité et de l’efficacité."

mots clés de l'article : foot , L1 , FRA

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis