sports par Montpellier (AFP) , dimanche 10 janvier 2021 à 02:27

L1 : avec Domenech, Nantes ne perd plus

image description
image description

Il y a du mieux pour Nantes : les Canaris de Raymond Domenech ont poursuivi leur redressement en Ligue 1 en obtenant samedi à Montpellier un nul intéressant (1-1), le deuxième consécutif pour le FCN, contre des Héraultais en perte de vitesse.

Mené à la mi-temps à la suite d'un but du défenseur Ambroise Oyongo (6e), Nantes a eu les ressources mentales pour égaliser par son jeune milieu de terrain Imran Louza (51e) et obtenir un nouveau partage des points, trois jours après son derby contre Rennes (0-0).

Bref, avec l'ancien sélectionneur des Bleus sur le banc, Nantes ne perd plus et s'éloigne un peu plus de la 18e place.

Domenech, sans renfort hivernal ni Moses Simon blessé, a misé sur la continuité à Montpellier, en reconduisant son 4-4-2, pour restaurer la confiance au sein d'un groupe fragilisé. Il ne lui manque plus qu'une victoire, peut-être le week-end prochain devant Lens, pour relancer pleinement la machine nantaise.

- Montpellier en panne -

Les Canaris ont profité de l'apathie de Montpellier, en panne depuis sa défaite à domicile devant le Paris SG (1-3) le 5 décembre. L'équipe de l'ancien coach nantais Michel Der Zakarian enchaîne un quatrième match sans succès à la Mosson et rentre dans le rang (8e), loin de ses espoirs européens.

A nouveau organisé en 5-3-2, Montpellier a fait preuve de réalisme dans une première période équilibrée et peu emballante. A la 6e minute, à la suite d'un arrêt d'Alban Lafon sur Joris Chotard, l'international camerounais Oyongo a ouvert la marque d'un tir croisé.

Nantes a parfois bousculé Montpellier, mais n'a pas vraiment réussi à mettre en danger le gardien suisse Jonas Omlin, auteur d'un bel arrêt sur un coup franc de Sébastien Corchia (30e).

Mais peu après la reprise, profitant du laxisme défensif héraultais, le jeune milieu de terrain nantais Louza a enveloppé une superbe frappe du pied gauche au ras du poteau pour égaliser (51e).

Kolo Muani a même eu deux balles de break pour Nantes mais s'est heurté à l'intervention d'Omlin (68e). En toute fin de match, le gardien nantais Lafon a repoussé une tête d'Andy Delort (89e) pour assurer le nul. Et un point mérité pour les Canaris de Domenech.

mots clés de l'article : foot , L1 , FRA

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis