sports par Augusta (Etats-Unis) (AFP) , vendredi 13 novembre 2020 à 01:20

Golf : entame convaincante de Woods au Masters d’Augusta, mené par Casey

image description
image description

Le tenant du titre Tiger Woods et le N.2 mondial Jon Rahm ont pris un bon départ derrière le leader provisoire Paul Casey au Masters d’Augusta, jeudi lors d’une première journée dont le coup d’envoi a été retardé par les orages.

Pour la première fois en 84 éditions, le prestigieux tournoi du Grand Chelem d'avril a été reporté à novembre en raison de la pandémie de Covid-19, clôturant l'exercice 2019-2020, alors que celui de 2020-2021 a déjà débuté.

Mais qu'importe la saison, printanière ou automnale, Woods, en quête d'un 6e titre à Augusta pour égaler Jack Nicklaus, y garde manifestement ses bons repères.

Auteur de quatre birdies, il a rendu une carte de 68, égalant son meilleur score réussi l'an passé sur un premier tour dans ce tournoi, pour se classer 4e en compagnie du Sud-Africain Louis Oosthuizen, de l'Anglais Lee Westwood et du Japonais Hideki Matsuyama, dans le peloton des premiers engagés.

Woods, devancé d'un coup par ses compatriotes Webb Simpson et Xander Schauffele à la 2e place, se trouve à trois longueurs du leader Paul Casey, qui reste sur une 2e place au dernier Championnat PGA, son meilleur classement en Grand Chelem.

L'Anglais âgé de 43 ans a été remarquable sur son premier tour, avec un eagle réussi au 2e trou et cinq birdies pour un total de -7 (65).

"Je n'ai pas vraiment joué un grand golf depuis que la pandémie s'est installée. Je suis si excité et heureux d'être ici, j'ai beaucoup travaillé pour bien jouer sur ce parcours et ça payé", s'est félicité celui qui sera difficile à dépasser pour les concurrents du groupe suivant, dans lequel se trouvent notamment le N.1 mondial Dustin Johnson, Rory McIlroy, Brooks Koepka et Collin Morikawa.

Autre prétendant, Jon Rahm a lui aussi bien entamé son tournoi, finissant avec un total de -3 (69) à la 8e place provisoire. Un 3e bogey sur son avant-dernier trou, après un eagle et quatre birdies, l'a empêché d'accrocher le wagon Woods.

Quant à Bryson DeChambeau, lauréat du dernier US Open, il a aussi connu une journée en forme de montagnes russes. Mais ses deux birdies aux derniers trous lui ont permis de finir en embuscade avec -2 (70) à la 11e place, effaçant notamment un double bogey commis sur le 13e.

mots clés de l'article : Golf , PGA

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis