sports par Madrid (AFP) , vendredi 4 juin 2021 à 09:24

Foot : juste avant l’Euro, Ronaldo retrouve sa chère Espagne

image description
image description

Cristiano Ronaldo célèbre vendredi soir ses retrouvailles avec l’Espagne, qu’il avait quittée en 2018 en délaissant le Real Madrid pour la Juventus Turin. L’occasion pour les champions d’Europe portugais et la jeune génération espagnole de se jauger, à une semaine de l’Euro (11 juin-11 juillet).

Un match amical aux allures de choc au sommet: alors que la plupart des favoris pour le Championnat d'Europe ont choisi de peaufiner leur préparation face à des équipes de moindre niveau, ce choc entre deux grandes nations du football, vendredi soir au stade Metropolitano de Madrid, promet du spectacle.

Ce sera la première fois que la légende "CR7" remettra les pieds à Madrid en tant que joueur. Mais ce ne sera pas avec un maillot blanc brodé de l'écusson du Real, ni sur la pelouse du Santiago-Bernabeu.

Il ne pourra même pas saluer ses ex-coéquipiers du Real Madrid, le sélectionneur espagnol Luis Enrique n'ayant retenu aucun joueur merengue pour l'Euro, une grande première pour la "Roja". Mais Ronaldo va tout de même croiser Alvaro Morata, son actuel partenaire d'attaque chez les Bianconeri, et son ancien camarade au Real (2010-2014, puis 2016-2017).

- Un triplé dans les mémoires -

Sur la pelouse du stade de l'Atlético, Cristiano Ronaldo entend bien purger toute sa frustration accumulée au fil de la décevante saison à la Juventus, et mener la Seleçao portugaise vers un premier succès significatif, à sept jours de la cérémonie d'ouverture de l'Euro.

Toute l'Espagne a encore en mémoire son incroyable triplé en phase de groupes du Mondial-2018 en Russie (3-3), qui avait permis au Portugal d'arracher un nul sur un sublime coup franc direct quelques secondes avant le coup de sifflet final. A 33 ans, le natif de Madère était alors devenu le plus vieux joueur à inscrire un triplé en phase finale de Coupe du monde.

Cette fois, "CR7" aura l'occasion de se rapprocher un peu plus du record mondial du nombre de buts marqués en sélection détenu par l'Iranien Ali Daei (109 buts), qu'il talonne avec 103 unités.

Pour cela, il devra faire mieux que lors de sa dernière confrontation face à la sélection ibérique: en octobre 2020, lors d'un match amical au stade Alvalade de Lisbonne (0-0), marquant le retour des supporters (2.500) dans un stade portugais depuis le début de la pandémie de Covid-19, Ronaldo était resté muet.

Mais le capitaine portugais a été le plus dangereux de son équipe, fracassant la barre transversale d'une frappe surpuissante en seconde période ou distribuant d'excellents ballons qui auraient mérité un meilleur sort.

- Débuts de Laporte ? -

La jeune équipe d'Espagne est prévenue: en face, ce sera un ogre à la tête d'une attaque vorace, menée par Bernardo Silva, Bruno Fernandes, Joao Félix ou encore Diogo Jota.

Si le sélectionneur portugais Fernando Santos voit ce choc comme "une sorte d'examen sur le comportement collectif", Luis Enrique, lui, a préféré en sourire : "On aurait aimé que les deux matches amicaux avant l'Euro soient des matches faciles, mais bon, c'est le Portugal", a-t-il plaisanté, ajoutant qu'il faut prendre ce match "comme un stimulant individuel contre l'un des favoris pour gagner l'Euro à nouveau, même si ça va être compliqué".

Un gros défi devant 15.000 spectateurs pour la "Roja", profondément remaniée après le triplé inédit qu'elle était parvenue à sceller en remportant l'Euro-2008, le Mondial-2010 puis l'Euro-2012, il y a une décennie.

Les hommes de Luis Enrique devront vite retrouver des repères, en l'absence de leur capitaine habituel Sergio Ramos, écarté par le sélectionneur car longtemps blessé depuis le printemps.

De fait, Sergio Busquets (32 ans) est le seul représentant du sacre de 2010 dans la Roja actuelle, menée par une nouvelle vague de jeunes talents, à l'image de Pedri (18 ans), Rodri (24 ans), Ferran Torres (21 ans), Mikel Oyarzabal (24 ans) ou Eric Garcia (20 ans).

Cette affiche sera aussi l'occasion, sans doute, d'assister aux premiers pas d'Aymeric Laporte avec la sélection espagnole: appelé pour la première fois pour l'Euro après avoir obtenu la nationalité espagnole fin mai, Laporte, s'il joue, pourra marquer un grand coup en l'absence de Ramos, s'il parvient à museler la féroce ligne d'attaque portugaise et sa superstar Cristiano Ronaldo.

mots clés de l'article : foot , amical , ESP , POR

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis