sports par Paris (AFP) , lundi 12 octobre 2020 à 09:43

Espoirs : le duo Ikoné-Gouiri à l’assaut de la Slovaquie

image description
image description

L’un connaît déjà les Bleus champions du monde, l’autre émerge à peine en Ligue 1 cette saison : Jonathan Ikoné et Amine Gouiri forment un duo prometteur en équipe de France Espoirs, une complémentarité au défi lundi de la Slovaquie à Strasbourg (21h00).

Comment faire sans Odsonne Edouard, l'attaquant du Celtic Glasgow qui restait sur neuf buts en six matches qualificatifs à l'Euro-2021, testé positif au Covid-19? Le sélectionneur Sylvain Ripoll a trouvé la réponse en associant le Lillois et le Niçois, jeudi contre le Liechtenstein (5-0).

Dans les trente premières minutes, Ikoné et Gouiri se sont mis au service l'un de l'autre avec une réussite insolente: le milieu offensif du Losc a délivré deux passes décisives à l'attaquant du Gym, celui-ci lui rendant la pareille sur le deuxième but des Bleuets.

Cette efficacité offensive, les moins de 21 ans français ne l'avaient plus eue depuis plusieurs matches, après un stage de septembre peu probant (2-0 en Géorgie, 2-1 en Azerbaïdjan) qui faisait suite à une défaite 3-1 en Suisse encaissée en novembre 2019. Un revers que les Français, toujours deuxièmes de leur groupe derrière les Helvètes, ne sont toujours pas parvenus à effacer.

- "Amener quelque chose en plus" -

Jeudi soir néanmoins, Sylvain Ripoll s'est montré satisfait des "bonnes intentions" et des "bonnes projections" de ses jeunes joueurs, saluant les "nombreuses occasions" que ceux-ci sont parvenus à se créer.

Pour Ikoné, 22 ans et déjà quatre sélections chez les grands, le retour chez les Espoirs après un stage de septembre passé avec les champions du monde (sans jouer) s'est fait en douceur et en humilité, à l'image des deux passes décisives et des nombreuses autres occasions de but créées jeudi.

"Monter chez les A, ça provoque des choses, ça génère des choses, mais Jonathan a déjà eu cette sensation car il est déjà redescendu avec les Espoirs l'année dernière", soulignait Ripoll en début de semaine. "Ces joueurs savent aussi que quand on est monté, il faut amener quelque chose en plus auprès des Espoirs", prolongeait-il.

La touche technique du Lillois a en tout cas beaucoup apporté à Gouiri, encore impeccable pour ouvrir le score sur une combinaison crochet-frappe enroulée du droit qu'il affectionne.

C'est d'ailleurs ainsi que le néo-Niçois, 20 ans, avait inscrit ses deux premiers buts en Ligue 1 cette saison contre Lens, après son transfert en provenance de Lyon pour 7 millions d'euros.

La paire s'attaque désormais à la Slovaquie, "une équipe solide, athlétique, avec de gros arguments offensifs" selon Ripoll qui se remémore un match aller compliqué, remporté 5-3 grâce à un triplé d'Edouard. Sans leur buteur fétiche, et sans le milieu Maxence Caqueret, forfait de dernière minute pour cause de test positif au Covid-19, les Bleuets savent toutefois déjà vers qui se tourner.

mots clés de l'article : foot , EURO , espoirs , FRA , 2021 , SVK

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis