sports par Saint-Vallier (France) (AFP) , jeudi 3 juin 2021 à 19:17

Dauphiné : Thomas réussit le coup du kilomètre  

image description
image description

Ex-poursuiteur devenu vainqueur du Tour de France, le Gallois Geraint Thomas a réussi le coup du kilomètre dans la 5e étape du Critérium du Dauphiné, jeudi, à Saint-Vallier, pour devancer les sprinteurs.

Au bénéfice d'une épingle à cheveux négociée en tête, aussitôt après la flamme rouge du dernier kilomètre, le Britannique a creusé l'écart sur la tête du peloton. D'autant plus nettement que ses coéquipiers, le Polonais Michal Kwiatkowski, véritable maître à courir, et l'Australien Richie Porte, ont laissé le "trou".

Deux fois champion olympique de poursuite par équipes en 2008 (Pékin) et en 2012 (Londres), Thomas, expert en ce type d'efforts, a rallié l'arrivée sans être rejoint. Même s'il a failli être remonté par l'Italien Sonny Colbrelli, revenu en boulet de canon sur la ligne.

"Je ne pensais pas avoir gagné, Colbrelli est passé tellement vite", a reconnu le Gallois, vainqueur pour la deuxième fois de la saison après son succès du Tour de Romandie. Mais il n'avait plus franchi une ligne d'arrivée en tête depuis L'Alpe d'Huez, dans la 12e étape du Tour de France, dont il allait remporter le classement final.

Trois ans plus tard, Thomas a été désigné, malgré son âge (35 ans) qui en ferait le vainqueur du Tour le plus âgé depuis l'entre-deux-guerres, le premier leader de l'équipe Ineos pour la Grande Boucle. Encore lui faut-il justifier son statut sur le terrain suivant l'évidente logique de la formation la plus puissante du peloton.

- L'entrée en montagne -

Déçu par son contre-la-montre de Roche-la-Molière, mercredi, quand il avait perdu une trentaine de secondes après avoir signé le meilleur temps intermédiaire, le natif de Cardiff s'est remis d'aplomb sans attendre.

"Je n’étais simplement pas dans un de mes meilleurs jours", a expliqué Thomas avant le départ de Saint-Chamond (Loire). "J’ai commencé trop fort et sur ce genre de parcours, ce n’est pas la bonne façon de courir. Ensuite j’ai juste limité les pertes. Ce n’est pas idéal, j’ai retenu la leçon".

Le coup de force de Thomas a privé Colbrelli, privé de coéquipier pour lui emmener le sprint, d'une seconde victoire. L'Italien, vainqueur mardi, s'est classé deuxième pour la... troisième fois depuis le départ d'Issoire dimanche dernier.

Dans cette étape de 175,4 kilomètres, très animée, les coureurs du classement général ont cherché surtout à ne pas perdre de temps. Ils ont réagi à une tentative de bordure de l'équipe de Thomas, à l'approche des 40 derniers kilomètres, restée sans conséquence.

L'Autrichien Lukas Pöstlberger, qui a gardé le contact dans le petit "mur" situé à 12 kilomètres de l'arrivée, a gardé son maillot jaune de leader à la veille de l'entrée en montagne et d'une journée à risques pour lui.

Vendredi, la 6e étape, longue de 167,2 kilomètres entre Loriol-sur-Drôme et Le Sappey-en-Chartreuse, comporte quatre ascensions dans les 50 derniers kilomètres. Avec le col de Porte, à l'entrée des 20 derniers kilomètres et une courte montée finale (3,3 km à 6,2 %) dans le massif de la Chartreuse, près de Grenoble.

mots clés de l'article : Cyclisme , MES

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis