sports par Paris (AFP) , mercredi 12 janvier 2022 à 11:10

Cyclisme : les ambitions italiennes de Démare

image description
image description

Milan-San Remo en vue puis le Giro : par-delà de sa déception d’être évincé de la sélection pour le Tour de France, Arnaud Démare affiche des ambitions italiennes pour 2022 avant de partir à la conquête d’un quatrième maillot de champion de France et d’envisager le Mondial.

L'équipe Groupama-FDJ a tranché: pas de Tour pour le coureur français en activité le plus souvent victorieux (84 succès), en échec l'an dernier. "L'an dernier, ce n'était pas forcément à la hauteur de ce que je voulais", a admis le Picard, mardi, lors de la présentation de l'effectif.

Malgré neuf bouquets en 2021, Démare n'a pu poursuivre sur sa lancée de la saison précédente marquée par un troisième titre de champion de France et quatre victoires d'étapes au Giro.

"Je ne mets pas tout à la poubelle. Le compteur tourne. Mais je n'ai pas été à la hauteur sur les grands tours", a-t-il reconnu à propos du Tour de France et de la Vuelta.

"Heureusement il y a eu Paris-Tours, une petite lumière en fin de saison qui m'a fait du bien. J'ai passé un bon hiver", a ajouté l'ancien champion du monde espoirs, qui rappelle avoir déjà connu de moins bonnes saisons: "en 2015, je n'avais eu que deux victoires."

"Je ne vais pas changer grand-chose, mes entraînements sont bons", a annoncé Démare qui entend surtout retrouver la confiance avec son train habituel pour les sprints. "A court terme, il n'y aura pas de changement."

- Madiot: "il reviendra sur le Tour" -

"Je ne dirais pas que j'ai besoin de rebondir, j'ai besoin de retrouver confiance. L'année n'a pas été blanche, elle reste moyenne", a résumé le triple champion de France qui reprendra la compétition à la mi-février au Tour d'Oman, si la course a lieu, avant d'enchaîner avec l'UAE Tour et Tirreno-Adriatico.

"L'objectif est d'être vite dans le match, de prendre de la confiance, de gagner rapidement", a insisté Démare. "On sait ce que je suis capable de faire quand la tête va bien. J'ai déjà gagné Milan-San Remo (en 2016), j'ai eu un podium (troisième en 2018), c'est un objectif que je rêve de refaire."

Le Picard a avoué sa déception d'être écarté du Tour de France, dans une équipe qui sera axée sur Thibaut Pinot et David Gaudu.

"Je suis heureux qu'il soit déçu de ne pas être au Tour de France, c'est normal. Je le rassure, il reviendra à un moment ou un autre", a répondu Marc Madiot, le patron de l'équipe. "Les moments (pour) qu'un sprinteur existe sont assez limités sur le Tour cette année. En revanche, il y a beaucoup d'opportunités de sprints au Giro."

Démare, 30 ans, a aussi évoqué d'autres buts qu'il s'est découvert au fil de sa carrière entamée en 2012.

"Le cap des cent victoires, qui est symbolique pour un coureur, un quatrième championnat de France pour égaler (Jean) Stablinski, la Vuelta pour gagner des étapes sur les trois grands tours", a-t-il énuméré en insistant sur "la belle année" à venir pour les sprinteurs: "le championnat de France sera favorable, le championnat du monde est annoncé aussi pour les sprinteurs, il y a de belles choses à faire. Et je rêve toujours d'un Paris-Roubaix, d'un Gand-Wevelgem..."

mots clés de l'article : Cyclisme , TDF , FRA , 2022 , Giro

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis